Internet: les 10 Mbits/sec du service universel en vigueur dès 2020


En mars 2018, le Parlement acceptait une motion demandant de faire passer la vitesse minimale pour surfer sur Internet de 3 à 10 Mbits/sec ( 0.3 à 1 Mbit/s. pour l’upload). Le Conseil fédéral annonçait hier que la modification interviendra au 1er janvier 2020. Pour rendre cette augmentation techniquement possible, Swisscom équipe actuellement toutes les communes du pays en FTTS.

Avec le recul on constate donc que l’acceptation de cette motion a grandement rendu service aux habitants des zones mal desservies (la plupart du temps sans téléréseau). Sans ces pressions politiques, il y a fort à parier que Swisscom aurait d’abord favorisé le déploiement des zones déjà très concurrentielles en misant sur le FTTH. Habitant dans une zone desservie uniquement par le réseau Swisscom je suis d’ailleurs bien placé pour pouvoir en parler (voir illustration ci-joint qui concerne mon raccordement). Même au sommet de ma montagne j’aurai dès l’an prochain plus de 300 Mbit/s 🙂

Actuellement, selon les chiffres de Swisscom, plus de 70% de tous les logements et commerces bénéficient d’une connexion haut débit supérieure à 80 Mbit/s, et 43% à plus de 200 Mbit/s. D’ici fin 2021, le minimum de 80 Mbit/s atteindra 90% des ménages.

© pm (c)

Fibre optique: SEIC-Télédis ne chôme pas!

Avec 160 collaborateurs et plus de 30’000 clients répartis sur 50 communes entre le Valais central et la Riviera, le Groupe SEIC-Télédis est le premier distributeur valaisan des produits net+ et BLI BLA BLO. Côté réseau cela fait plus de 20 ans que SEIC-Télédis mise sur la fibre optique non seulement en plaine mais également dans les villages des vallées latérales. Depuis 2010, 7 millions par an ont été investis dans le réseau dont 4 millions pour le FTTB (soit la fibre jusqu’au pied des bâtiments).

Si tous les nouveaux immeubles sont raccordés en FTTH (fibre jusqu’à l’appartement), même les clients raccordés jusqu’au pied de l’immeuble (FTTB) profitent de la fibre optique: « En combinaison avec notre réseau coaxial, cela nous permet de garantir à tous nos abonnés, selon leurs besoins, une connexion ultra haut débit jusqu’à 500 Mbits/s, qu’ils résident à Monthey, Morgins ou La Tzoumaz.», explique Joël Duc, responsable du département Télécom. Rien qu’en 2019, ce ne sont pas moins de 100 kilomètres de câbles fibre optique qui auront été déployés.

D’ici fin 2020, tous les bâtiments du réseau SEIC-Télédis seront raccordés en fibre optique. Cela concerne par exemple Blonay, Aigle, Bex, Villars-sur-Ollon, Port-Valais, Les Evouettes, Villeneuve et St-Pierre-de-Clages.

Nouvel abonnement mobile: Sunrise lance yallo swype

Sunrise annonce ce matin le lancement en première suisse d’un abonnement mobile fonctionnant uniquement via une app; de plus, swype fonctionne entièrement avec le Cloud sur la base d’Amazon Web Services (AWS). L’objectif de Sunrise est de proposer « un service simple et illimité à un prix abordable – le tout avec un aspect novateur et intuitif. »

Côté tarifs, swype fait dans la simplicité avec deux possibilités et une option. Le client choisit d’abord si il désire une facturation par jour (2.-) ou par mois (39.-) payable d’avance par Twint ou carte de crédit; selon ses besoins il peut également pour 3 francs bénéficier des mêmes prestations dans 25 pays ainsi que les appels de la Suisse vers l’étranger. En cas de questions ou de problème, tout se règle au travers d’une conversation via WhatsApp activable directement dans l’application.

UPC- Sunrise: Liberty Global ne lâchera peut-être pas l’affaire


Après de succès de Christoph Vilanek, le patron de Freenet qui a réussi à faire capoter le rachat d’UPC par Sunrise, Liberty Global se retrouve dans une position plutôt fâcheuse. Les actionnaires du câblo américain l’ont bien compris, la sanction en bourse a été rapide et cruelle. Ce n’est certainement pas pour rien que Mike Fries, le patron de Liberty affirmait dans le Financial Times que cet « accord pourrait revenir à la vie ».

Plusieurs éléments laissent penser que Liberty Global tentera de trouver de solutions. D’abord, après avoir liquidé la quasi totalité de ses filiales en Europe, on voit mal Liberty Global conserver UPC Suisse; ensuite difficile d’imaginer que l’Américain pourrait trouver un autre acheteur; enfin quelques jours avant que le projet capote, Liberty Global a tout d’un coup changé son fusil d’épaule en étant prêt à investir 500 millions dans la nouvelle Sunrise.

Rachat par Sunrise avorté: que va devenir UPC Suisse maintenant?

Les dirigeants de Sunrise ont donc pris la décision de ne pas aller se faire lyncher demain et ont annulé l’assemblée générale extraordinaire au sujet de l’augmentation de capital pour le rachat d’UPC. On ne pourra en tout cas pas leur reprocher de n’avoir pas tout tenté ces dernières semaines pour sauver ce rachat: diminution de l’augmentation de capital à 2,8 milliards contre 4,1 au départ; participation de 500 millions de Liberty Global, etc. Bref, essayé mais pas pu!

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, je n’ai jamais vraiment compris pourquoi tout d’un coup Sunrise avait besoin de racheter UPC, qui plus est pour un montant pareil. Grand fervent défenseur de la concurrence sur les infrastructures je me consolais en me disant que peut-être, en mettant un tel prix, Sunrise allait au moins utiliser le réseau fixe d’UPC; mais en cas de difficultés financières, même cela n’était pas garanti. Comme Sunrise se porte bien actuellement, cette tentative avortée n’aura certainement guère de conséquences pour les consommateurs. Au niveau du management par contre, il faudra passer par une période de turbulences, pas sûr que la direction et la présidence du Conseil d’administration fasse long feu. Sunrise devra sans doute passer à la caisse et verser à Liberty Global les 50 millions prévus en cas d’abandon de la transaction.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 4615 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2445 billets (0.53 par jour)
- 16327 commentaires (3.54 par jour)