• Sunrise et Huawei main dans la main pour offrir la 5G la plus rapide du pays
  • Mobile: Connect ménage la chèvre et le chou et perd pas mal de crédibilité
  • Salt menace de quitter la Suisse!
  • Mobile: La Suisse va-t-elle rater le train de la 5G?
  • Ambiance morose et pression toujours plus grande chez Swisscom

UPC – Vodafone – Salt – Sunrise: redistribution des cartes en Suisse?

Les spéculations sur une fusion entre Liberty Global et Vodafone reviennent sur le devant de la scène dans la presse britannique. The Telegrah affirme que des discussions ont débuté au sujet d’une vente d’UPC Suisse et Autriche par Liberty Global. Ce cash permettrait à Liberty Global de remettre sur les rails son rapprochement avec Vodafone.

On notera que ces spéculations ne sont pas nouvelles puisqu’il y a exactement 3 ans je posais déjà la question des conséquences sur la Suisse d’une éventuelle fusion de Liberty Global avec Vodafone. Personnellement j’y voyais à l’époque plus une opportunité pour Vodafone d’entrer sur le marché suisse qu’autre chose.

Mobile: Connect ménage la chèvre et le chou et perd pas mal de crédibilité

Voilà c’est fait, comme chaque année à la même époque les résultats du test Connect sont tombés avec Swisscom et Sunrise à égalité à la première place alors que Salt ferme la marche.

Cela fait plusieurs années maintenant que j’écris ici qu’en pratique il n’y a que très peu de différence entre les réseaux mobiles; jusqu’à l’an dernier, le classement Connect le confirmait d’ailleurs avec des différences de points minimes. Visiblement les choses seraient un peu différentes cette année puisque l’écart de points entre Salt et ses concurrents semble important.

Les chiffres tout d’abord, Swisscom fait une grosse remontée cette année puisqu’il gagne 40 points par rapport à l’an passé (973 contre 933); leader l’an dernier Sunrise progresse aussi avec 22 points de plus (973/951); Salt perd du terrain avec 33 points de moins alors qu’il en perdait que quatre l’an dernier (845/878).

Salt menace de quitter la Suisse!

Ca chauffe pas mal chez Salt depuis quelques jours, plus précisément depuis le 16 novembre, date de la publication des chiffres au 30 septembre. Si comme lors des derniers trimestres l’opérateur perd du chiffre d’affaire (-8% pour les neuf premiers mois de l’année) c’est surtout la stratégie de l’entreprise qui interpelle. La NZZ dévoilait que Xavier Niel, son propriétaire s’était octroyé cette année sous forme de dividende, pas moins de 500 millions de francs alors même que l’endettement de Salt est déjà très important. De plus, alors que Salt va bientôt entrer sur le marché de fixe on constate que les effectifs diminuent trimestre après trimestre de quelques dizaines de postes à plein temps.

Quelques jours plus tard, Anouch Seydtaghia du journal Le Temps, demandait des explications à Olivier Rosenfeld, le bras droit de Xaviel Niel: selon lui tout est normal et tout va très bien. Il affirme également que contrairement à ce qui a été écrit dans les médias, Salt n’a jamais demandé un report de la mise aux enchères des licences 5G mais simplement des règles claires et équitables.

Mobile: La Suisse va-t-elle rater le train de la 5G?

La presse dominicale mettait en avant il y a quelques jours que Swisscom, Sunrise et Salt n’étaient pas d’accord au sujet de la prochaine attribution des licences 4G. Si le géant bleu verrait d’un bon oeil une mise aux enchères dès le printemps prochain, Sunrise et Salt estiment de leur côté qu’il faut attendre que le cadre réglementaire soit adapté à la 5G; comprenez par là que les valeurs limites soient augmentées.

Il faut dire que des très nombreux endroits sont aujourd’hui déjà au maximum des valeurs limites définies par l’ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI); normes qui sont dix fois plus sévères que dans les pays qui nous entourent. Si le déploiement de la 4G a pu en grande partie être effectué en désactivant des sites 2G, ce ne sera plus le cas pour la 5G.

Couverture 4G de 99,4% de la population et de 94,3% du territoire pour Sunrise

Sunrise annonce ce matin que les objectifs ambitieux annoncés en début d’année sont d’ores et déjà dépassés. En effet, alors que le numéro deux helvétique déclarait en février dernier vouloir couvrir au moins 92% du territoire le chiffre actuel est de 94,3%, ce qui représente 99,4% de la population. Selon l’opérateur, il s’agit de la plus large couverture du pays.

Plus de transparence en roaming
Dans le même temps, Sunrise a également augmenté la capacité et la vitesse de son réseau 4G et introduit le VoLTE qui permet d’appeler et de recevoir des appels sur le réseau 4G; sans oublier non plus le lancement du Wi-Fi Calling qui permet de téléphoner via n’importe quel hotspot Wi-Fi et ainsi améliorer la réception à l’intérieur des bâtiments.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 3853 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2368 billets (0.61 par jour)
- 15745 commentaires (4.09 par jour)