La fronde anti 5G finira-t-elle avec des morts?

Le déploiement de la 5G prend une tournure de plus en plus inquiétante. Plus les jours passent plus les incitations à la haine et aux sabotages d’antennes deviennent courantes sur les réseaux sociaux. Chez les collaborateurs des opérateurs et des sous-traitants l’inquiétude augmente également; alors qu’ils ne font simplement que leur travail (bien souvent sans aucun lien avec la 5G) ils se font même parfois insulter. J’ai moi-même assisté récemment à une scène plus que révélatrice. A proximité d’un site mobile une dame m’interpelle en me prenant à témoin en disant qu’il s’agit certainement d’une antenne 5G et qu’il faut que la population se révolte; je lui demande ce qu’elle fait et elle me répond qu’elle prend des photos qu’elle publie sur différents groupes Facebook… lorsque je lui dit que pour l’instant il n’y a pas d’antennes 5G dans le Valais central où elle se trouve et que pour publier quelque chose sur Facebook depuis son smartphone il faut bien des antennes, elle devient tout d’un coup agressive et répète que la 5G n’est pas utilisée par Facebook 🙂

Si ce genre d’anecdotes peut prêter à sourire, les appels répétés sur les réseaux sociaux à faire « péter les antennes » ou « leur foutre le feu » ne sont pas à prendre à la légère. L’automne dernier plusieurs sites mobiles Sunrise et Swisscom ont été incendiés dans le Canton de Berne et pas plus tard que cette semaine, une antenne Salt a été sabotée dans le canton de Vaud. Au delà de leur stupidité, ces actes peuvent mettre en danger la vie de nombreuses personnes: un mât d’antenne qui tombe ou un site mobile qui brûle peut même avoir pour conséquence la perte de vies humaines.

La lourde responsabilité des politiciens!
Si la fronde anti 5G devient de plus en plus violente et pas seulement dans les paroles mais aussi dans les actes, c’est en grande partie de la faute de politiciens opportunistes qui, au travers de la 5G, tentent de gagner quelques voix lors des prochaines élections. C’est presque surréaliste d’entendre les propos de certains politiques alors que l’OFEV répond de façon très précises à toutes les questions que l’on peut se poser sur le déploiement de la 5G. Le prétexte du blocage dans l’attente des résultats du groupe de travail est trompeur et malhonnête: d’abord ce groupe a été mis sur pieds pour déterminer si la loi doit être adaptée pour garantir le déploiement des réseaux mobiles, et absolument pas pour savoir si oui ou non on va installer de la 5G en Suisse; ensuite, du point de vue de la santé ce groupe doit déterminer si les études menées à ce jour permettent ou non d’assouplir les normes de l’ORNI; les résultats de ces études sont connus depuis longtemps et en aucun cas ce groupe ne procède lui-même à une quelconque étude sur l’impact de la 5G sur la santé. Au travers de ces moratoires, les Cantons trompent la population et lui font croire que l’on pourrait interdire la 5G; non seulement c’est totalement mensonger mais en plus cela ne fait que conforter certains extrémistes violents prêts à saboter des antennes et mettre le feu à des sites que leur combat est juste!

© pascal martin

Billets similaires:


/*

9 commentaires

  1. Bravo Pascal, très bonne analyse! Enfin quelqu’un de censé. Ceux qui neveulent pas de la 5G n’ont qu’à revendre ou jetter leurs smartphones, fermer leurs comptes Facebook, Twitter, Instagram et autres…

  2. Effectivement analyse intéressante.

    Par contre, votre commentaire est dû même niveau que celui de la dame (voir l’article). Vous mélangez l’inquiétude de certaines personnes face à la 5G et leur utilisation des réseaux sociaux. Deux choses totalement différentes. (De plus, ils n’auront sûrement pas besoin de revendre leur smartphone car ils ne sont de toute manière par compatible 5G. 😉)

  3. C’est inquiétant cette tournure des événements !

    Comme vous l’écrivez la faute en revient à nos autorités et en plus aussi opérateurs qui sous le couvert bidon de la concurrence ne veulent pas dévoiler où et comment sont déployés ces équipements !
    La concurrence de qui ? Des autres opérateurs, c’est sans fondement, techniquement chacun sait ce que font ses concurrents, ils font le même job avec la même technologie achetées à des équipementiers proposant des produits qui respectent des normes cadrées où il n’y a pas la place pour des spécialités.
    Le réseau il doit fonctionner avec des terminaux vendus en bout de chaîne au grand publique. Il n’y a pas secret, raconter ce genre de chose c’est mentir, c’est inacceptable.

    Que tous jouent cartes sur table, faute de quoi cela se terminera mal, avec une Suisse ratant le train de la 5G

  4. Merci le scal, très bonne analyse censée! Ca change des bêtises sans nom qu’on peut lire dans le 20 minutes, certains « sites d’information », ou les réseaux sociaux qui sont l’unique source d’information de beaucoup de monde.

    @Jean-Marc, apparemment vous n’êtes pas tellement bien informé non plus. Toutes les nouvelles antennes passent obligatoirement par une mise à l’enquête publique, que chaque citoyen peut consulter. Et toutes les antennes existantes en Suisse, y compris les technologies utilisées sur celles-ci, sont répertoriées sur le site de l’OFCOM accessible à tout le monde. Ca me paraît difficile de faire les choses plus ouvertement. Selon vous il faudrait que les opérateurs fassent quoi pour être plus transparents?

  5. Personnellement, je trouve qu’ils l’ont bien cherché. La 5G actuelle ne change absolument rien. Mais la suite, on ne sait pas. Les gens ont fait l’amalgame et les politiciens contents de trouver un sujet porteur. Et les opérateurs, tout comme pour les doutes sur la sécurité de Huawei, ne répondaient rien. Circulez, y’a rien à voir. Foutez-nous la paix. Maintenant que tout le monde s’est mis en tête des infos biaisées, c’est un peu tard pour envoyer le porte-parole raconter ses histoires. Les gens ne le croient plus.

  6. @VPNstar, le site de l’OFCOM ne renseigne pas tout, par exemple il n’est pas mentionné la puissance exacte, ni les fréquences utilisées, pas plus que les diagrammes de rayonnement, ni le nom de l’opérateur qui utilise le site d’émission.

    Donc les informations fournies par le site web de l’OFCOM sont incomplètes, peut mieux faire, la population est en droit d’être complètement et valablement informée.

    Les mises à l’enquête ce n’est pas suffisant, une fois cette dernière terminée,c’est trop tard, et en plus il faut se déplacer, en 2019 il serait temps que ces informations soient intégralement disponible en ligne il me semble, nos autorités se moquent du monde.
    Très fort pour vanter la numérisation, mais seulement pour ce qui les arrangent.

  7. On a de la chance… On a tellement peu de soucis et beaucoup de temps libre pour l’investir dans ce genre de combat…

    Non le réchauffement climatique n’est ps plus important que ça ? La pollution des véhicules à essence, ça c’est bon, on accepte, malgré le fait que c’est scientifiquement t prouvé et validé par la communauté scientifique que les particules des moteurs à essence sont nocif par contre la 5G, là où rien n’est encore établi… Baam

    Sérieusement ces même gens seront les premiers à pleurer qu’ils n’auront pas d’avs car leurs enfants seront sans travail car la Suisse sera dépassée technologiquement…

    Pourquoi avoir laissé internet se développer ? Immaginez le nombre d’entreprises en moins sans internet ?

    Bref il faudrait mettre ces personnes dans une fusée pour la lune.

  8. ce comportement contestataire me fait penser à certains extrémistes végan…
    ces deux équipes ne semblant pas connaître les droits politiques en Suisse.

    en passant, pour anecdote, endroits où l’on se fait le plus arroser:
    https://www.swisscom.ch/fr/about/entreprise/portrait/reseau/telecommunication-mobile-antennes-environnement-sante/infografik-4.html

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives