Fibre optique: Swisscom collabore à nouveau ponctuellement avec ftth fr

Au tout début de l’année 2017, Swisscom se retirait du partenariat signé en 2009 avec le Groupe E et le canton de Fribourg. Les évolutions technologiques tant au niveau du réseau cuivre de Swisscom que des réseaux coax des câblo-opérateurs mettaient un terme à l’ambition louable du canton de Fribourg de déployer la fibre dans chaque habituation du canton. Non seulement ce n’était pas financièrement tenable mais surtout, les consommateurs ne peuvent pas patienter 10 ou 20 ans avant de voir le réseau adapté à leurs besoins.

Dans mon billet de 2017 que je vous invite à relire, j’expliquais non seulement en détails pourquoi la rupture entre Swisscom et ftth fr était inévitable mais je me demandais également ce qui se passera lorsque tôt ou tard Swisscom devra passer au FTTH? Alors que la modernisation du réseau Swisscom vers le FTTS et le FTTB ne sera terminée que d’ici un ou deux ans, je n’aurais vraiment pas imaginé que Swisscom et ftth fr se retrouvent si vite autour de la table.

Plus flexible et collaboration au cas par cas
C’est pourtant fait maintenant! La grande différence avec le contrat de 2009 c’est sa flexibilité. On ne parle plus d’un déploiement systématique de chaque commune mais de conditions cadres que les deux parties peuvent appliquer à différents projets d’extension, en fonction des besoins et des cas. Chaque projet potentiel est évalué individuellement; il est ainsi possible d’étudier précisément la situation spécifique de chaque zone pour décider si il est utile ou non de collaborer. De plus, le contrat réglemente aussi les conditions d’accès pour Swisscom aux réseaux de fibre optique FTTH existants de ftth fr.

Bien entendu, cette nouvelle risque de rester un peu en travers de la gorges de ceux qui ont toujours cru au projet de ftth fr y compris lorsque le géant bleu s’est retiré. On peut d’ailleurs les comprendre puisque comme bien souvent c’est certainement Swisscom qui profitera le plus de cet accord. Mais les Fribourgeois ont néanmoins de quoi se réjouir! Non seulement c’est Swisscom qui est demandeur mais en plus ce nouvel accord offre une garantie supplémentaire que les investissements actuels seront rentables. De plus, vis-à-vis des collectivités publiques, difficile de justifier la construction de deux réseaux parallèles identiques.

© pascal martin (c)

Photo: Christian Desclouds, Head of Access Account Management West, Swisscom; Urs Schaeppi, CEO, Swisscom; Thierry Berney, Partner & Account Manager, Swisscom; Jean-François Steiert, Vice-président du Conseil d’administration, ftth fr; Christoph Aeschlimann, CTO & CIO, Swisscom; Christian Neuhaus, Public Affairs, Swisscom; Claude Gremion, administrateur délégué, ftth fr; Frédéric Mauron, directeur, ftth fr

Billets similaires:


/*

3 commentaires

  1. C’est une bonne nouvelle pour les fribourgeois, merci pour cette analyse Pascal.

    Après le canton de Fribourg (c’est une petite partie de la Suisse romande pour faire simple), quid des autres cantons, comme le plus gros (Vaud) avec aucune nouvelle collaboration, celles de Lausanne, Yverdon et Gland région étants terminées ou presque, ce qui est loin de faire le compte.

    Dans 5 ans, un quart voir un tiers des raccordements en FTTH, le reste en cuivre pour les générations futures.

    Au classement de l’OCDE la Suisse ne va pas faire bonne figure lorsque le ranking sera calculé sur le type de raccordements et pas sur les débits moyens comme actuellement.

  2. En habitant en pleine agglomération bulloise, on ne peut nous fournir que 20 mb de vitesse internet à la prise du téléphone en « Best effort ». Et rien à signaler à moyen terme côté fibre. Alors les blablabla du monopole et des politicards, voilà quoi…

  3. @ Pierre B.

    Étonnant votre commentaire car l’agglomération bulloise est très bien desservie par le téléréseau de GESA, ce qui permet des débits beaucoup plus importants.

    Le mieux est peut-être de changer d’opérateur…

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives