Sunrise mise sur le FTTH partout où cela est possible

Sunrise annonce ce matin le renforcement de son partenariat avec ewz à Zurich. Si Sunrise dispose d’un accord avec Swisscom pour l’utilisation de son réseau (cuivre et fibre) cela ne l’empêche pas dans les villes disposant d’un réseau FTTH local d’investir directement sur la couche 1 (Layer 1) afin d’avoir le contrôle total sur son réseau. C’est le cas sur le réseau ewz où Sunrise acquiert ainsi un droit d’usage inaliénable (IRU) à long terme d’ewz.zürinet. Ce droit d’usage lui garantit de pouvoir exploiter au minimum 30’000 raccordements fibre optique d’ici 2025.

Comme Sunrise propose pour les particuliers des tarifs identiques sur l’ensemble du pays, cet accord est avant tout intéressant d’un point de vue technique puisque tous les clients FTTH de l’offre Sunrise One disposent d’un débit de 1 Gbit/s. Pour les clients professionnels et les grandes entreprises les avantages sont non seulement technologiques mais également économiques puisque le challenger aura une marge de manoeuvre beaucoup plus large pour proposer des prix plus agressifs et ainsi faire fonctionner la concurrence.

Alors que le FTTH est aujourd’hui freiné par le développement du FTTS et du FTTB, il est important non seulement de rentabiliser les réseaux existants mais si possible d’encourager d’autres entreprises électriques à développer leurs propres réseaux. De par sa puissance sur le marché, Sunrise est un acteur de poids pour favoriser encore plus la concurrence sur les infrastructures dans des zones moins denses également.

© pascal martin (c)

Billets similaires:

Tags: ,

/*

9 commentaires

  1. Quand UPC est capable de livrer 500 Mbits/sec (selon la vérification de l’adresse sur leur site web), cela signifie que l’immeuble est raccordé à du FTTH pour le téléréseau ? Ou cela peut-il être encore une vieille technologie ?

    Par la ligne téléphonique (Swisscom, Sunrise, etc..), c’est du cuivre et la vitesse max est d’environ 35 Mbits/sec.

  2. Sur le coax ou le dsl, la technologie est différente.

    Mais dans un cas comme dans l’autre la fibre se rapproche de plus en plus du clients final, dans la rue pour le FTTS et au pieds de l’immeuble pour le FTTB. Dans le cas d’UPC, la fibre est la plupart du temps dans la rue.

  3. Partout où c’est possible… c’est assez vague !

    Il me semble que là où du FTTH existe déjà comme à Yverdon, Lausanne et Gland dans le canton de Vaud, Sunrise propose déjà ses offres.
    Montreux en partie en FTTH, mystère ?

    Etant donné que le reste du canton de Vaud ne sera pas en FTTH avant des années « lumière », mis à part des nouveaux quartiers de plus de 50 logements, et dans les régions où les cablos affiliés a Net+ poseront du FTTH en remplacement du coax, mais dans ce dernier cas de figure, Net+ n’est pas « copain » avec Sunrise.

    Perso, je ne comprends pas ce que Sunrise annonce ? Un coup d’épée dans l’eau pour faire croire que … ?

  4. J’essaie d’être de plus simple possible dans mes billets mais visiblement cela ne suffit pas toujours.

    Sunrise annonce investir dans EWZ (un montant qu’ils ne communiquent pas) qui leur offre la garantie de pouvoir raccorder au moins 30’000 prises jusqu’en 2025. Jusqu’à présent Sunrise payait le réseau (en dehors de ses équipements bien entendu) uniquement lorsqu’un client était raccordé. C’est une différence très importante.

  5. Ok, merci de la précision !

    Peut-être que je me trompe, je me souviens que dans là cas zurichois, Sunrise est partie prenante depuis le début, donc c’est une poursuite des investissements à Zurich, juste ?

    Sinon ailleurs en Suisse, c’est la poursuite de la situation actuelle.
    Question: … mis à part Zürich Sunrise investit où ?

  6. Décidement 🙂 je vais encore essayer d’expliquer autrement.

    Jusqu’à présent: Pour que Jean-Marc puisse se connecter à la fibre avec les services chez Sunrise il faut que son appartement soit raccordé en FTTH par l’opérateur réseau (en l’occurence EWZ); si c’est le cas, Sunrise raccorde Jean-Marc et EWZ facture l’utilisation de sa ligne à Sunrise.

    Dès à présent: Sunrise investi un montant correspondant au déploiement de la fibre sur 30’000 prises d’ici 2025; si l’on part du principe que EWZ de son côté investi au minimum la même chose cela signifie que Jean-Marc a deux fois plus de chance d’être éligible à la fibre dès maintenant que dans la situation précédente.

    C’est donc totalement différent!

    Sunrise investi partout, cela a commencé par le dégroupage des centraux ADSL, par les accords FTTH avec les différentes villes et Swiss Fibre Net ainsi que le deal avec Swisscom de plusieurs dizaines de millions (74 pour être précis).

  7. Combien investi Sunrise en millions pour du FTTH en Suisse ?

    Exemple Yverdon-les-Bains env. 15’000 prises FTTH (pour 30’000 habitants), 40% payés par les SIY (pour 15,144 millions voté par le C.C.) et le reste par Swisscom.
    Ce qui fait presque 38 millions le tout, soit plus de 2500 frs par prise optique, soit bien dans une fourchette située entre 2000 et 3000 frs selon l’environnement urbain rencontré.

    Voir à la page 122 de ce doc (Objet 4040 Equip FO FTTH) http://www.yverdon-les-bains.ch/fileadmin/documents/Municipalite/Preavis/2016_preavis/PR16.10PR_Comptes2015.pdf

    Un rapide calcul me fait penser que Sunrise va investir dans les 36 millions rien qu’a Zurich pour 30’000 prises en collaboration avec EWZ.
    Le hic c’est que le Grand Zürich c’est plus de 500’000 habitants, soit plus de 250’000 raccordements, plus d’un demi milliard, il manque bien des millions pour raccorder tout les Zurichois … d’ici 2030 voir plus ?

    Au vu des sommes stratosphériques et du temps nécessaire, je comprends pourquoi Swisscom privilégie le g.fast, et ceux qui prônent encore et toujours la fibre pour tous sont soit des gentils rêveurs ou des … menteurs, faites votre choix.

  8. La carte de déploiement figure dans mon billet; c’est surtout les colonnes montantes qui coûtent chers.

  9. Hum, la carte mentionne que sur les 12 « kreis » (quartiers) que comptabilise la ville de Zürich c’est bien engagé et que cela sera en principe terminé pour fin 2019.

    Sunrise parle de 2025 (2019 sur la carte ?), le déploiement FTTH de Sunrise débordera-t-il dans les communes avoisinantes, comme la richissime Küsnacht ou l’industrielle Schlieren ?

    Les colonnes montantes coutent effectivement très cher et surtout c’est souvent compliqué d’aller chez les gens, et même si c’est payé par l’opérateur, il y a des refus secs et sonnants.
    Des immeubles (anciens) entiers de Lausanne ou d’Yverdon ne sont pas fibrés, suite aux refus des propriétaires, c’est leur droit le plus stricte, la fibre ce n’est pas obligatoire et pas vraiment un argument de vente ou de location, c’est la 5eme roue du char.
    Pour quelles raisons ces gens refusent-ils la pose du FTTH sans frais, c’est un mystère, mais une réalité, cela doit être psycho-somatique …

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives