Sunrise cède 2239 antennes à Cellnex pour se concentrer sur le réseau et réduire sa dette

Au printemps dernier, Sunrise avait créé la société Swiss Towers SA en y intégrant 2239 mâts d’antennes et les contrats de location correspondants d’une valeur de près de 500 millions de francs. 32% des sites sont situés en zones urbaines, 41% en banlieue et 27% en campagne. On parle bien ici uniquement des mâts en tant que tel, tous les équipements actifs du réseau restent la propriété de l’opérateur qui annonce aujourd’hui la vente de la société Swiss Towers SA à un Consortium dirigé par Cellnex Telecom. Avec cette acquisition Cellnex Telecom gèrera plus de 23’000 sites en Espagne, Italie, Suisse, France, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Mis à part le transfert des sites, le Consortium et Sunrise ont conclu un contrat de service d’au minimum 20 ans et s’apprêtent à conclure un programme d’extension pour les nouveaux sites ainsi que 200 nœuds DAS (Distributed Antenna System).

Réduction de la dette
Cette opération permet avant tout à Sunrise d’optimiser ses finances et de réduire sa dette de plus de 450 millions; le solde sera investi en premier lieu dans le réseau ainsi que dans les partenariats sur la fibre optique avec les villes ou sociétés électrique et enfin pour l’extension du réseau de vente. Ce partenariat permettra également à Sunrise de modifier sa politique de dividende avec un objectif de 3,90 à 4,10 par action ce qui représente une hausse de entre 17% et 23%.

Marge de manoeuvre plus grande
L’extension rapide en Europe de Cellnex Telecom (voir illustration ci-jointe) démontre que la séparation des infrastructures actives et passives est très en vogue aujourd’hui partout dans le monde. Les opérateurs font face à des défis très importants avec une croissance vertigineuse des besoins en bande passante et doivent non seulement densifier leurs réseaux mais également éviter les doublons.

La gestion des infrastructures passives par une entreprise externe facilite la co-utilisation des mâts. En Espagne par exemple, les 7400 sites de Cellnex sont ouverts à tous les opérateurs (Movistar, Orange, Vodafone et Yoigo); en Italie, TowerCo (filiale de Cellnex) annonce un facteur moyen de co-implantation avoisinant les 2,39 opérateurs par site.

En Suisse la situation est certainement différente vu la densité des réseaux et des valeurs limites d’émissions beaucoup plus faibles que dans les pays voisins mais certainement que Cellnex sera plus active que Sunrise pour favoriser le partage de sites lorsque cela s’avère possible. De plus, l’opération annoncée aujourd’hui pourrait certainement faciliter des discussions entre opérateurs si par exemple Sunrise & Salt désiraient intensifier leur collaboration sur le réseau; on pense par exemple au déploiement de la 5G.

© pascal martin (c)

Billets similaires:


/*

1 commentaire

  1. Bonjour. Est ce que cela aura un impact positif pour les clients ? Le réseau sera t’il étendu plus rapidement ?

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives