Mobile: Swisscom, Sunrise, Salt, les chiffres du 1er semestre 2016

L’évolution du nombre de clients en téléphonie mobile chez Swisscom, Sunrise et Salt est assez intéressante ces derniers trimestres puisque que le marché semble de moins en moins léthargique. C’est d’autant plus intéressant que depuis près d’un an, SALT casse les prix comme personne ne l’avait fait auparavant; en effet, même si les prix officiels n’ont pas évolué, le petit opérateur multiplie les actions et les promotions plus attractives les unes que les autres.

Swisscom sur la défensive
Alors que très souvent je relevais que la concurrence fonctionnait presque uniquement entre les deux challengers, on constate que ce n’est plus le cas aujourd’hui. Durant les 6 premiers mois de l’année, le géant bleu n’a en effet gagné que 10’000 abonnés; c’est beaucoup moins que Salt et près de 4 fois moins que Sunrise qui en a gagné pendant la même période 39’000. C’est la première fois que chez Swisscom la baisse des clients prepay n’est pas compensée par les nouveaux abonnements.

Salt cannibalise ses propres clients
En regardant les chiffres de Salt, on constate une fois encore que le prix ne fait de loin pas tout. Malgré des prix hyper agressifs, Salt gagne deux fois moins d’abonnés que Sunrise (18’000 contre 39’000). La baisse très importante de clients Prepay chez Salt (plus de 15% en six mois) démontre que c’est avant tout les clients Salt qui profitent des actions et promotions. La nouvelle politique de Salt a également pour conséquence de faire baisser drastiquement le chiffre d’affaire (-15%) par rapport à la même période de l’an dernier. Il faut dire que le calcul est assez simple, lorsque l’on vend la plupart des abonnement 50% moins cher que le prix officiel, il faut doubler le nombre de clients pour gagner la même chose.

Sunrise grand gagnant
Avec 39’000 nouveaux abonnés sur 6 mois, Sunrise est l’opérateur qui monte actuellement; c’est d’autant plus à relever puisque contrairement à Salt, les prix sont restés stables. Ces bons chiffres sont à mon avis dûs à plusieurs choses. D’abord, le numéro deux a nettement amélioré son réseau et son service à la clientèle ces dernières années; la flexibilité de ses abonnements (pouvoir résilier ou changer d’abonnement en tout temps) tranche avec les politiques un peu dépassées de ses concurrents; la possibilité de pouvoir regrouper tous ses services et bénéficier de rabais joue certainement aussi un rôle; enfin, on ne peut pas nier l’effet Federer!

© pascal martin

Billets similaires:


/*

15 commentaires

  1. Je confirme que Salt vend en magasin l’abonnement « Start » pour 9.90 par mois. Je ne comprends pas comment ils s’en tirent à ce prix là, ils doivent être désespérés…

    Mais ma femme et mes enfants sont bien contents 🙂

  2. Salt, quand je vois les nombreux commentaires sur internet de clients avec une entreprise de recouvrement aux fesses pour des factures de quelques francs plusieurs mois après la clôture du compte, je dois dire que j’ose pas trop.

    Par contre, je cherche un abo simple pour une ado. Un tas de ses copines sont sur du prepay Sunrise. Du coup, pour rester chez Swisscom, ça coûte un bras, car les petits abos avec illimité ne concernent que les appels vers Swisscom. Mais c’est fini le temps où la majorité était chez Swisscom. Va falloir qu’il y pense.

  3. Il y a un truc qui cloche en ce tableau : où sont passés les 119’000 clients en prépaiement ayant quitté Salt ? Ben oui, il y a environ 100’000 cartes SIM ayant quitté Salt et n’ayant pas intégré d’autres opérateurs. Par conséquent environ 120’000 cartes SIM ont disparu. Se sont-elles désintégrées en quittant l’opérateur Salt ? 😉

  4. Actuellement il y a 230’000 cartes SIM en circulation en Suisse de moins par rapport à fin 2014 (chiffre record). Cette baisse est dû à plusieurs facteurs dont le principal est la constante baisse des prix.

    A noter également que Salt utilise la règle des 12 mois.

  5. Je trouve bien , les abo Salt a 50,30 % de moins ,ça fait réagir la concoure ….., surtout Sc. qui on des prix franchement exagéré au max , alors c’est normal que les gens commencent à faire des calculs et se rendent compte que « l’herbe est aussi verte ailleurs «  » , mais c’est fort possible que Sc. réagisse un peut notamment au niveau des prix des ces abo vers la baisse ..hein Pascal ???

  6. l’effet federer ??? mouais… bof…
    pour moi, c’est surtout l’effet qoqa 😉

    d’ailleurs… sait-on combien de personnes ont profité de l’offre qoqa en fin d’année 2015 ? une bonne partie d’entre elles ont certainement migré en début d’année 2016 😉

  7. @phil Normalement, l’activation de l’abo qoqa devait impérativement se faire avant le 21 décembre, donc encore en 2015. Maintenant il y a certainement eu des cas qui n’ont pas fonctionné et dont l’activation a été reportée en 2016, mais ça doit vraiment être minime.

    Mais tout de même, je serais également intéressé de savoir combien d’abo qoqa ont été vendu, mais je doute que ces chiffres soit un jour publiés.

  8. @verlaine: à mon avis c’est l’activation/confirmation de la commande qui devait se faire avant le 21 décembre… la réelle activation se fait lors du portage… lorsque la facturation débute… non ? 😉
    va savoir 😉

  9. Salt a surtout perdu 119’000 clients contre 2’000 pour Swisscom et 1’000 pour Sunrise. Parmi les 3, il y a un opérateur qui est sur une mauvaise tendance…

  10. En parlant avec une connaissance qui travaille chez Salt , me disait que les offres en ce moment on beaucoup de succès, il ya bc de portabilité en cours…
    Je suis curieux de voir la réaction de Sc.

  11. @Paulo
    Personnellement je ne m’attend pas à beaucoup de réactions tant chez Swisscom que chez Sunrise. Les chiffres de Salt prouvent que ce n’est pas du tout ce que le client suisse attend.

    Malgré ses prix Sunrise gagne deux fois plus de clients que Salt et a tout intéret à garder ses prix actuels afin d’avoir une marge de manoeuvre lorsqu’il faudra inclure des jours de roaming compris dans ses abonnements.

    Swisscom peut se permettre d’avoir une vision a plus long terme, tout le contraire des promotions de Salt; ceci d’autant plus que Swisscom gagne malgré tout encore des abonnés. J’imagine plus Swisscom offrir des services et des susucres en plus que de baisser ses prix.

    Les portabilités fonctionnent certainement très bien mais dans l’autre sens aussi 🙂 Et malheureusement pour Salt les clients qui quittent ont un ARPU près de deux fois plus élevé que ceux qui arrivent; cela explique la baisse de 15% du chiffre d’affaires. Sans ses actions Salt aurait perdu plus de 250’000 clients sur une année, c’est énorme.

  12. @Pascal
    Merci pour ta réponse 👍👍
    Je le pense aussi

  13. Comment sont comptés les cartes SIM des opérateurs virtuels? (Lycamobile, Lcbara, UPC, Migros, …)

  14. Elles sont intégrées aux réseau respectif à l’exception de celles d’UPC.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives