Chiffres préoccupants pour UPC- Cablecom au T1/2016

UPC-Cablecom annonçait ce matin ses chiffres pour les trois premiers mois de l’année. Si le chiffre d’affaires progresse de 1,9% à 337 millions tous les autres indicatifs sont au rouge mis à part en téléphonie mobile.

Jusqu’à ces derniers trimestres, la perte d’abonnés concernait uniquement la télévision: ce qui est tout à fait logique puisqu’avec la suppression de la TV analogique la plupart des clients regroupent tous leur services auprès d’un même opérateur. La perte des clients TV était en grande partie compensée par le gain de nouveaux clients Internet. Le chiffre de l’Internet est d’ailleurs très important puisque c’est sur ce segment que les marges sont les plus grandes.

Et justement, de janvier à mars, UPC-Cablecom a perdu 2200 clients Internet (-0,3%) et 900 clients en téléphonie fixe (-0,1%). Cela signifie qu’aujourd’hui il y a un nombre non négligeable de clients disposant d’une offre groupée qui partent à la concurrence. Il faudra voir comment évoluent les chiffres ces prochains trimestres.

Dans le communiqué de presse, le patron Eric Tveter déclare qu’il compte réaliser à l’avenir une nouvelle croissance dans ces domaines. Personnellement je suis plutôt pessimiste, d’autant plus que les avantages techniques côté réseau face à Swisscom tendront à progressivement diminuer. Le seul moyen pour pervenir à inverser la tendance semble donc passer par une baisse de prix, ce qui aura donc une incidence sur le chiffre d’affaires et les investissements…

Notons également que câblo-opérateur deviendra UPC tout court et abandonnera totalement le nom Cablecom d’ici la fin du mois.

© pascal martin (c)

Billets similaires:

Tags: ,

/*

6 commentaires

  1. Et pendant ce temps là… Swisscom revient devant les Autres grands opérateurs niveau statistique Netflix:

  2. Cela n’a rien d’étonnant… Le seul atout d’UPC, c’est d’offrir un accès à Internet à haut débit dans des régions qui ne bénéficient pas encore de la fibre optique… Les tarifs pour la téléphonie fixe sont en partie exorbitants, même avec le meilleur triple play.

  3. UPC n’est visiblement pas à la hauteur face à la complexité du petit marché suisse.

    UPC Suisse et Autriche ne font qu’un, ce qui ne pas une très bonne chose, il n’y a pas de similitude entre les deux pays, le fait de parler allemand n’est pas un critère valable.

    Les dirigeants de cette entreprise ne sont pas au fait des spécificités helvétiques, c’est normal lorsque les choix stratégiques sont décidés au Pays-Bas et aux USA…

    Attendons la suite …

  4. Oui, enfin je n’habite pas en ville, je paie 99 francs par mois (+ 30 francs Sitel), j’ai une connexion garantie à 250 Mo, une liste de chaîne correcte, et la téléphonie fixe gratuite. Dans mon cas, je ne me vois pas à ce jour passer chez Swisscom…

  5. Les fameux 30.- frs par mois pour le raccordement vont finir par couler cette boîte, les offres des autres opérateurs via la fibre sont moins chères…

  6. @phillipe, moins de 20% des raccordements Swisscom sont éligible en fibre optique pur FTTH, UPC baissera le prix des autres prestations pour que le total ne dépasse pas un service plus ou moins équivalent à la concurrence !
    Et comme écrivait Olivier avant, selon où on habite passer à la concurrence c’est disposer de prestations en baisse.
    Même si UPC n’est pas très bien géré, ils sauront faire face et casser les prix au moment voulu.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives