La négligence et la malhonnêteté de Crans-Montana Tourisme!

Il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive un mail d’un lecteur qui rencontre un problème avec son fournisseur téléphonique ou Internet; selon la situation il m’arrive de transmettre le cas à l’opérateur voire d’en faire un billet sinon je lui propose de contacter la FRC. Mais force est de constater que souvent c’est le client qui est dans son tort. Un article de 3/4 de page dans Le Nouvelliste du jour illustre bien ce genre de situations mais à un niveau non seulement jamais vu mais tout à fait inacceptable.

L’article raconte la mésaventure de Crans-Montana Tourisme qui a vu son site Internet désactivé pendant 19 heures pour non paiement de la facture du nom de domaine. Switch a en effet désactivé le nom de domaine le 5 mars après l’envoi d’une facture et de deux rappels ainsi qu’un mail le 11 février (oui 11 février!) dernier avertissant qu’en cas de non paiement le domaine serait bloqué.

Face à un tel niveau d’incompétence et de négligence on se dit que sur le Haut-Plateau certains devraient faire profil bas quelques temps. Ben non, même pas, dans Le Nouvelliste du jour non seulement le patron de Crans-Montana Tourisme menace Switch d’un procès mais a en plus le toupet de se porter volontaire pour leur donner des cours de relation avec la clientèle. Quelle honte!

Non seulement Philippe Rubod est incompétent, négligent et malhonnête mais en plus incapable d’assumer ses erreurs. Une telle attitude donne une image catastrophique de la station.

Enfin, on ne peut que espérer pour Philippe Rubod et Crans-Montana que les hôtes du Haut-Plateau qui ne paient pas leur dû après 1 facture et 3 rappels ne vont pas ensuite encore se pavaner dans la presse en menaçant de faire un procès à la station!

© pascal martin

Billets similaires:

Tags:

/*

15 commentaires

  1. normal… un nom de domaine, il faut le payer à temps… point !

    d’après mes souvenirs, c’est un cas qui est déjà arrivé à swisscom il y a une dix – quinzaine d’année avec le nom de domaine bluewin.ch

  2. Salut Pascal,

    Dis-moi tu viens de Verbier que tu te défoule autant sur cette station ??

    Sinon article inutile… Un nom de domain c’est 17.- comparé aux chiffres qui tournent dans la station…

  3. Bonjour,

    Vous faites erreur un nom de domaine c’est CHF 15,50

    https://www.nic.ch/reg/cm/wcm-page/index.html?lid=fr&plain&res=/reg/guest/terms/prices.jsp

  4. Moi j’aime pas les stations de ski mais j’aime les stations LTE

  5. Ce matin en lisant l’article du NF j’étais tout à fait du même avis. Incompétent et prétentieux…

  6. Il y a des gens qui font bien leur travail à CMT et d autre ont un salaire bien trop élevé pour leur incompétence…

  7. A partir du 2e rappel, le contact technique reçoit également le mail. Dans mon cas, lorsqu’un tel rappel arrive, j’avertis mon client des risques d’un non paiement dans les délais. Ils ont donc peut-être même eu un rappel supplémentaire.

  8. Monsieur Martin,

    Parce que la presse locale valaisanne s’est faite l’écho de cette affaire, mais de façon tronquée, et que certains – dont vous-même – l’ont pris pour argent comptant sans vérifier l’information à la source, puis l’ont parfois commentée de façon outrancière – toujours vous -, nous souhaitons rétablir ici toute la vérité et vous informer de ce qui suit :

    • CMTC (client de 15 ans de Switch) n’a pas pu payer à temps la facture en question car CMTC n’a JAMAIS reçu la facture incriminée. Comment peut-on honorer une facture que l’on ne nous adresse pas ?
    • CMTC n’a pas non plus reçu les courriels de rappel de SWICH, car ils ont tous été envoyés à des adresses périmées. Au moins l’une d’entre elles a du renvoyer automatiquement un message d’erreur à SWITCH
    • SWITCH a failli à son obligation de nous adresser au moins un rappel par courrier, comme le prévoient les conditions générales de notre relation.
    • SWITCH n’a pas cru bon d’informer notre hébergeur de site web de sa décision très lourde de conséquences, ni de nous contacter téléphoniquement.
    • SWITCH, dont la gestion des comptes clients est entièrement robotisée, ne répond pas non plus au téléphone entre midi et 14h00, ni entre 17h00 et 09h00, et encore moins le week-end. Même en cas d’urgence absolue, comme ce fut le cas pour nous.
    • Le Directeur Général de SWITCH, contacté téléphoniquement par CMTC pour demande d’assistance urgente, a répondu que, pour débloquer les emails de CMTC, il nous fallait d’abord envoyer un email à SWITCH…(!)

    Tirant toutes les leçons de cet épisode, CMTC a pris des mesures immédiates et a transféré ses noms de domaines chez un concurrent de SWITCH, dont les conditions générales sont, elles, empruntes de bon sens commercial.

    Et en ce sens, nous faisons écho à votre billet d’il y a quelques temps, intitulé: « Internet: les pratiques de plus en plus douteuses de Switch ». Tiens donc?…

    Nous vous remercions de votre attention pour ces lignes.

    Enfin, nous vous prions de retirer sans délai de votre commentaire le logo de Crans-Montana qui est une marque territoriale légalement protégée et dont l’usage tel quel ne vous a pas été autorisé par nous.

    Veuillez agréer, Monsieur Martin, nos salutations distinguées.

  9. Merci bien pour ces explications.

    Cela ne change absolument rien au fait que l’erreur provient de chez vous si les changement d’adresses ne sont pas effectués correctement.

    Et quoi qu’il en soit, comme ce billet l’explique très bien, ce qui cause problème ce n’est pas la facture impayée mais bien vos propos et menaces ainsi que le ton utilisé dans Le Nouvelliste. Sans de tels propos, ce billet n’aurait simplement jamais existé et les dizaines de réactions négatives à votre encontre sur les réseaux sociaux non plus!

    J’ai selon votre demande supprimé mon illustration non autorisée.

    Quant à l’article sur Switch dont vous parlez, je ne vois pas très bien le rapport? Où alors pensez-vous qu’à cause de mon billet de samedi je ne pourrais pas dans le futur parler de Crans Montana Tourisme en bien? 🙂

    Bonne soirée!

  10. Monsieur Martin,

    Je précise à nouveau, et pour votre aimable information: la convention de relation entre CMTC et Switch prévoyait que les factures devaient nous être adressées PAR COURRIER, et non par mail. Cette facture ne nous a pas été adressée du tout. Si vous avez le don d’ubiquité et pouvez payer des factures que l’on ne vous adresse pas, beaucoup de monde doit vous envier!

    Je vous souhaite une très bonne soirée également.

  11. Bonjour,
    Quel soulagement de lire l’article du Nouvelliste. En effet nous sommes une petite association qui possède un site web visité une trentaine de fois par jour.
    Comme en 2014 les membres du comité ont changés, les mails de Switch sont arrivés chez l’ancien vice-président. Celui-ci a payé la facture après le premier rappel et m’a transféré les codes d’accès. Un deuxième rappel m’est arrivé, j’ai téléphoné à Switch (j’aime avoir des relations directes) et après avoir envoyé un, deux, puis trois mails (comme demandé par téléphone et parce que le paiement n’était « pas arrivé ») nous nous sommes résignés à payer une seconde fois. Le versement a été effectué, mais un troisième rappel est arrivé… Suppression du nom de domaine et toujours ce service client sympathique et impuissant. Seul une carte de crédit (Mastercard ou Postefinance) semblait pouvoir résoudre le problème. C’est ce que nous avons fait. Le robot de Switch a validé notre paiement et le nom de domaine a été réactivé… après trois versements!
    Comme nous, Switch cherche nos virements bancaires sur leur compte…
    Mais rien ne vous dit que nous avons peut-être détourné 34.- et économisé deux centimes d’intérêts.
    Pour ma part j’ose émettre un doute sur la malhonnêteté de CMTC, quelle station se venterait de ne pas payer une facture de 17.- alors qu’elle touche 3 millions de taxes de séjour? (par nuitée le nom de domaine coute 0.001 centime)
    Une remise en question n’est peut-être pas superflue.

  12. Après la faute de Switch maintenant c’est la faute de médias locaux qui auraient tronqué ses propos^^

  13. Je cite:

    Moi j’aime pas les stations de ski mais j’aime les stations LTE

    je dis: +2!!! 😉

  14. Il est très clairement marqué dans les conditions générales, sur le site web ainsi que dans les différentes confirmations d’enregistrement des noms de domaine qu’il est de la responsabilité du client de s’assurer que TOUTES les données sont correctes : adresse postale, e-mail, téléphone, …..

    Si une facture n’arrive pas à bon port à cause d’une négligence de CMT, ce n’est tout de même pas la faute de Switch !

    Mais le problème n’est pas là car, comme le souligne très justement le scal, c’est le ton employé et l’arrogance dont ont fait preuve les dirigeants de CMT qui est problématique alors même que ce sont eux qui sont en tort !

  15. Switch devrait rediriger les noms de domaines non payés vers un formulaire de paiement par carte. Je suis certain que les factures seraient ainsi vite acquittées 😉

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives