La fin du roaming en 2015, vraiment?

Le députés européens ont fait un pas supplémentaire hier vers la suppression des frais de roaming en amendant le texte pour supprimer les frais d’itinérance (pour les appels, les messages et l’utilisation d’Internet mobile dans un autre pays européen) à partir du 15 décembre 2015. A noter qu’une notion de « fair use » a été ajoutée pour éviter les abus comme par exemple l’utilisation permanente d’une SIM d’un pays tiers sur son lieu de résidence; le roaming sans frais sera donc très certainement lié à un nombre de jours limité d’utilisation dans un pays tiers. Il faut dire que sans plafond, la suppression du roaming est simplement impossible, les opérateurs virtuels ainsi que les tous petits opérateurs pourraient proposer des forfaits à des prix sans concurrence sans devoir supporter aucun investissement.

Dans la pratique, pour échapper à la régulation, les opérateurs devront à partir de cet été déjà proposer au moins un forfait incluant du roaming (la plupart le font déjà y compris en Suisse) et avec tous les forfaits dès le 15 décembre 2015. Dans le cas contraire, les clients devraient pouvoir choisir l’opérateur qu’ils désirent pour le roaming, si l’on adapte ce point à la Suisse, cela signifierait qu’un client Sunrise pourrait mettre en concurrence son opérateur avec Swisscom et Orange pour le roaming.

Pays touristiques défavorisés
Au niveau politique, chaque pays va devoir maintenant approuver ce changement; une fois que ce sera fait les députés européens (qui ne seront plus les mêmes puisque les élections se seront déroulées) devront revoter. Au niveau des Etats, la résistance risque de venir plus particulièrement des pays touristiques dont les réseaux sont les plus utilisés par des résidents de pays tiers et qui verront leurs revenus diminuer dans des proportions importantes tout en devant continuer à garantir la capacité de leurs réseaux pour un nombre d’utilisateurs bien plus important que leur clients.

Et la Suisse?
Avec ou sans accords billatéraux, il sera très difficile pour les opérateurs suisses de ne pas s’adapter aux conditions de l’Europe. En cas de suppression dans les pays voisins, le maintien du roaming en Suisse passerait non seulement très mal vis à vis des clients des opérateurs suisses mais en plus, d’un point de vue plus large, ce serait également très négatif pour le tourisme helvétique.

Mais comme on a pu le voir, on est encore assez loin de la supression du roaming et il est encore un peu tôt pour crier victoire. Mais cela n’empêche pas que la pression sur les opérateurs tant européens que suisses ne se relâche pas, bien au contraire.

© pascal martin

Billets similaires:

Tags:

/*

10 commentaires

  1. Au contraire, je pense que la suppression va arriver bien plus vite que prévu. Etant utilisateur de SIM espagnoles, françaises et allemandes, les tarifs de roaming dans l’UE n’ont déjà aujourd’hui pratiquement plus aucune différence, ou alors quelques misérables centimes de différence.
    Dès que je passe sur réseau suisse au lieu de français, on bondit carrément à au moins 5x plus cher! habitant proche de la frontière, je laisse mes mobiles allemands et espagnols branchés sur France et appelle mes amis en « roaming » pour moins cher qu’un appel de la Suisse vers l’étranger, tous opérateurs confondus.
    Quand au « fair use », Free le fait en France: 31 jours de roaming gratuit par année pour tous ses abonnements. Les opérateurs victimes du « tourisme » n’ont aucun souci à se faire: il y aura une taxe d’interconnexion identique à celle existant entre les opérateurs nationaux, revenus garantis.

  2. C’est à se demander pourquoi l’Europe tente de réguler du roaming et pourquoi les opérateurs de la plupart des pays font autant de résistance si il n’y a « pratiquement plus aucune différence, ou alors quelques misérables centimes de différence. »

    Serait-il possible d’indiquer quels opérateurs espagnol, français et allemand et quels plan tarifaires vous utilisez et quel prix vous revient la minute d’appel vers l’Europe? Cela pourrait certainement profiter à de nombreux lecteurs de ce blog.

  3. On aura une carte SIM helvétique et une carte européenne. Les opérateurs suisse se contentant d’inclure quelques minutes ou méga dans des abonnements toujours plus coûteux.

  4. Merci Scal, je vous mets tout ça noir sur blanc durant le week-end, ce soir je suis en déplacement.

  5. Alors @Hervé Genoud, on attend vos précisions impatiemment 😀

  6. Re,

    Voici:

    Pour l’Espagne: (prix en euros)
    mobile prépayé Movistar, tarif « habla 24h » connecté à Orange France: SMS 0.10 (comme en Espagne), internet 0.54/MB hors option, facturé au KB, appels sortants vers Espagne et EU: 0.29/min, entrants 0.08/min.

    mobile prépayé Orange, tarif « Ardilla », connecté à Orange France: SMS 0.10 (comme en Espagne), internet 1.- par jour (100 MB pleine vitesse), appels sortants/entrants 1,21/10minutes

    Avec mon abo sunrise MTV swiss: appels vers Espagne 0.80/0.60 min, SMS 0.22……..

  7. Re,

    Voici:

    Pour l’Allemagne: (prix en euros)
    mobile prépayé Vodafone, tarif inconnu, connecté à Orange France: SMS 0.09 (comme en Allemagne), internet 1.49/jour hors option, appels sortants/entrants vers Allemagne et EU: 0.29/h.

    Avec mon abo sunrise MTV swiss: appels vers Allemagne 0.80/0.60 min, SMS 0.22……..

  8. Bonjour,

    Je ne comprend pas pourquoi les opérateurs des « zones touristiques » seraient désavantagés ? Leurs appels entrants et sortants sont biens payants, comme ceux de leurs clients ? A moins que leur prix soient en dessous du coût de revient pour leurs clients ? Et si un opérateur n’a pas assez de capacité, les « roameurs » vont passer sur un autre réseau concurrent, non ?
    Par contre la suite logique, c’est de pouvoir changer de réseau dans son propre pays 🙂

  9. Bonjour,

    Si vous supprimez le roaming les appels entrants et sortants ne sont pas payants, non 🙂

  10. J’ai déjà pour ma part une solution se rapprochant du roaming gratuit en « bricolant » un peu!

    J’utilise http://www.togglemobile.co.uk qui peut avoir jusqu’à 9 numéros locaux dans près de 20 pays dans le monde. Appels entrants gratuits sur tout les numéros locaux.

    J’ai donc un numéro suisse fournit par toggle. Quand je suis à l’étranger, je dévie mon numéro swisscom sur le numéro suisse de la carte.

    Les appels sortants sont extrêmement bon marché. Moins de 20ct/min et le surf est à 15ct/mb!

    J’ai un téléphone dual sim pour que tout ça soit plus pratique.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives