Accès aux réseaux: Sunrise touche le jackpot grâce à Swisscom

C’est la Sonntagszeitung du 24 août dernier qui l’annonçait, Sunrise a conclu un deal à 74 millions avec Swisscom lui garantissant l’accès au réseau Swisscom sur toutes les technologies (VDSL, vectoring, FTTS, FTTB, FTTH). Même si cette nouvelle n’a pas fait beaucoup de bruit elle est non seulement très importante mais surtout en totale rupture avec un passé pas très lointain où Swisscom défendait bec et ongles l’accès à son réseau. Aujourd’hui Swisscom a enfin compris qui sont ses vrais concurrents ou plutôt n’a plus d’autres choix que de conclure des alliances pour ne pas perdre trop de parts de marché.

L’échec de la stratégie FTTH de Swisscom
Même si l’utilisation du VDSL de Swisscom pour le déploiement de Sunrise TV avait amorcé un rapprochement entre les deux ennemis historiques, on passe avec cet accord à un niveau tout autre puisque ce contrat concerne également le FTTH. Ce deal prouve de façon implacable que la stratégie de Swisscom sur la fibre optique n’a pas du tout fonctionné; le rêve du regretté Carsten Schloter de pouvoir rassembler opérateurs telecoms, téléréseaux et entreprises électriques autour d’un seul réseau multifibre ouvert et non régulé n’a jamais fonctionné. Au niveau des téléréseaux, mis à part Lausanne (SIL) par manque de moyens financiers et Gland (SEIC) dirigée par un illuminé ne comprenant pas lui-même sa propre stratégie, personne n’a marché dans la combine de Swisscom. UPC Cablecom et tous les autres téléréseaux ont eux bien compris leur potentiel. Quant aux électriciens non présents sur les services, mis à part les pionniers du départ, les autres sont restés bien tranquilles à observer le marché… Avec le recul les dirigeants de Swisscom doivent amèrement regretter de n’avoir pas étendu à la fibre optique la stratégie ayant fait ses preuves sur le cuivre.

Cet échec de Swisscom sur la fibre optique est sans doute la raison principale des yeux doux de Swisscom à Sunrise. Un client Sunrise utilisant le réseau Swisscom rapportera quand même de l’argent au géant bleu alors qu’un client UPC ou Net+ lui ne rapporte pas un centime. D’ailleurs Swisscom précise bien qu’ils sont tout à fait ouverts à signer ce genre d’accords avec d’autres fournisseurs. Je ne serais d’ailleurs pas surpris que Swisscom propose à moyen terme une offre TV pour la revente pour de plus petits partenaire tels que VTX, Green, etc

La régulation fait toujours autant peur
La deuxième raison de cet accord est à chercher dans la peur de Swisscom de voir la fibre optique être régulée comme l’est le dernier kilomètre de cuivre. Car même si les vrais concurrents de Swisscom sont les téléréseaux, cela n’empêche pas que si les Sunrise & Cie ne trouvent pas leur compte pour accéder aux réseaux, le régulateur n’aura pas d’autre choix que d’intervenir au détriment de… Swisscom bien sûr. Le géant bleu a donc tout intérêt à trouver un accord avec Sunrise avant que le régulateur ne vienne mettre son nez dans ses affaires.

Au final, cet accord est surtout très intéressant pour Sunrise qui se voit même avantagée par rapport au géant bleu puisqu’elle à le choix d’utiliser la fibre la plus avantageuse, soit celle de Swisscom ou celle du partenaire réseau (SIG, EWB, Groupe E, SIL, EWZ, etc). Pour gagner et conserver Sunrise sur leurs réseaux, les électriciens devront proposer des prix nettement plus bas que ceux de Swisscom sans quoi Sunrise aura tout intérêt à ne pas s’embêter et utiliser le réseau Swisscom sur l’ensemble du territoire. Ce point devrait rassurer le gendarme de la concurrence la COMCO et les organisations de défense des consommateurs.

Et le consommateur dans tout ça?
La concurrence sur les infrastructures et la guerre qui sévit actuellement entre Swisscom et les téléréseaux est sans aucun doute bénéfique pour les consommateurs. Du moins pour près de 80% de la population qui réside dans des zones rentables. Pour les 20% restants les choses seront plus compliquées puisque le système actuel n’a plus rien à voir avec la taxe d’abonnement Swisscom (25,35) dont le montant était fixé par le Conseil fédéral pour garantir la fourniture du service sur l’ensemble du territoire. Les prix tirés vers le bas dans les villes où la concurrence est très grande ne permettront en aucun cas à Swisscom de développer les mêmes services sur l’ensemble du territoire. Dans les zones non rentables, les collectivités n’auront pas d’autres choix que de passer à la caisse.

Pour terminer, je ne boude pas mon plaisir en constatant que mon discours ces dernières années tant sur la question de savoir qui sont les vrais concurrents de Swisscom que sur l’importance de la concurrence sur les infrastructures se retrouve à 100% dans ce qui se passe aujourd’hui.

© pascal martin

Billets similaires:


/*

14 commentaires

  1. J’ai l’impression que ça sera les grandes villes qui pourront en profiter.

    Mon village est a été relié récemment à la fibre optique via le réseau http://www.ftth-fr.ch/

    Sur le site http://www.ftth-fr.ch/fr/fournisseurs-de-services.html , j’ai théoriquement le choix entre 3 fournisseur. Mais dans la réalité je ne peux en choisir qu’un seul, car il n’y a que eux pour le moment qui loue les infrastructure nécessaire pour proposer leur service….les autres ne sont pas pressé de le faire (sauf dans les grandes agglomérations).
    Et curieusement Swisscom n’apparait pas dans la liste…

  2. Fribourg avait prévu de relier l’ensemble du canton, pas sûr que dans la situation actuelle cela se réalise vraiment mais au moins le canton est actif, ce n’est pas le cas ailleurs.

    Si vous êtes raccordés au réseau FTTH, vous devez être éligible chez Swisscom aussi vu que le réseau est construit en commun. Mais le site mentionné représente justement les concurrents de Swisscom, c’est pour cette raison que Swisscom n’y figure pas.

  3. Merci pour la réponse.
    Perso j’aimerais bien être connecté chez Sunrise, coté prix c’est intéressant.

  4. Bien vu l’info Scal !

    Ce n’était qu’une question de temps que Swisscom procède de la sorte !

    Quand a l’illuminé de la SEIC de Gland, peut on avoir quelques éclaircissements ? Pas facile d’y voir clair !

  5. Euh c’est juste l’impression que j’ai eu en discutant avec lui; c’est comme si il avait aucune idée des tenants et aboutissants d’un partenariat avec Swisscom tout en étant en même temps partenaire de Netplus. Rien de tellement plus à ajouter 🙂

  6. Perso y a pas longtemps a fribourg dans monnimmeublebon avait une notice de swisscom indiquant des perturbations dans la force de leur empire en nos nobles demeures… Bref au final ça pointait sur le site ftth de fribourg: http://www.ftth-fr.ch/fr/le-reseau-carte-du-reseau.html

    Donc oui y a le projet FTTH mais avec Netplus et ou GroupE je pense…

    Bref en attendant je suis avec cablecom en 125Mb mais comme c’est ballot j’ai qu’un câble 100Mb 🙂 a l’époque c’était pour du 1mbit, je me disais qu’il y avait de la marge 🙂

  7. Avec cet accord, peut être que Sunrise s’est engagé à passer pour toute nouvelle connexion par la fibre de Swisscom et non par la fibre des autres opérateurs locaux. D’un autre coté en ayant déjà payé 74 millions pour pouvoir avoir accès au réseaux Swisscom quel intérêt pour Sunrise de devoir payer la concurrence. Serte, à la fin de la validité de l’accord (sait on sur quel durée porte cet accord ?) les enchères seront à remettre sur le tapis. Mais Sunrise préférera surement travailler avec un interlocuteur unique, Swisscom, qu’avec un interlocuteur différent dans chaque canton.

  8. C’est bien entendu uniquement un droit d’utilisation et Sunrise paiera un montant pour chaque prise effectivement raccordée…

    Et non Sunrise ne s’est pas engagé à travailler uniquement avec Swisscom, bien au contraire.

  9. A voir la tournure des choses, probablement que nous aurons dans certaines régions 2 réseaux de fibres optique, celui du cablos opérateur et celui de Swisscom.
    Sauf dans les villes qui ont déjà des accords de collaboration, comme Lausanne par exemple.
    Je me demande quel sera la stratégie de UPC Cablecom, ne sera-t-il pas tenté de poursuivre avec la technologie du HFC en passant du DOCSIS 3.0 à la version 3.1 (bien plus performante) ceci de manière à ne pas faire du FTTH, comme cela pas besoin de proposer une fibre aux concurrents !
    DOCSIS 3.1 permet d’augmenter les débits pour l’Internet de manière conséquente, l’upload n’est plus limité comme avec le 3.0
    Tout comme Swisscom qui semble diminuer les raccordements en FTTH pour privilégier le VDSL vectorisé et plus tard le G.Fast, les cablos seront aussi tentés de ne pas poser du FTTH, mais d’autres technologies, ceci de manière à limiter les couts et surtout de ne pas fournir une fibre aux concurrents , ceci cela serait valable autant pour Swisscom que les cablos opérateurs !

  10. Vivant à Lausanne et étant très déçu des différentes offres présentes sur le territoire, ceci me semble à priori une bonne nouvelle.
    Malgré le contrat signé avec les SIL, Sunrise pourra-t-il proposer ses offres de fibre optique pour la ville ?
    Car leur offre 100 Méga Symétrique pour 75.- me fait rêver depuis un certain temps..

  11. La situation de Lausanne est vraiment spéciale vu que les SIL déploient le réseau avec Swisscom et sont en même temps fournisseurs de services… A mon avis à Lausanne ce sera plus simple pour Sunrise d’utiliser le réseau Swisscom et là pas sûr qu’ils puissent offrir du 100 Mo symétrique 😉

    Dans le même temps à Lausanne, Sunrise devrait faire intervenir la COMCO si les conditions proposées par les SIL sont moins intéressantes que dans les autres villes avec partenariat.

  12. Sunrise propose une connexion internet symétrique sur la fibre optique pour tous ses abonnements (15, 40 et 100 M). Actuellement, cette offre n’est disponible qu’à Genève en Romandie.

    Est-ce que cette accord pourrait signifier l’arrivée des connexions internet symétriques chez Sunrise où se trouve la fibre optique Swisscom (Yverdon par ex.) ?

  13. Comme je l’ai dit dans mon commentaire au dessus je ne pense pas. Je me renseignerais.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives