La TV de rattrapage à nouveau en danger?

Alors que les choses semblaient se calmer après les attaques frontales de la SSR contre la fonction Replay TV proposée par Sunrise, Swisscom et de nombreux câblo-opérateurs le danger semble venir cette fois de l’Allemagne. On apprend en effet ce matin dans la presse dominicale alémanique que le groupe ProSiebenSat.1 a fait recours contre le tarif proposé pour l’archivage des émissions par la CAF (Commission arbitrale fédérale pour la gestion de droits d’auteur et de droits voisins) en décembre dernier. Le groupe allemand veut faire interdire la télévision de rattrapage.

La Schweiz am Sonntag nous apprend qu’une procédure identique est en cours au Liechtenstein. Selon Dieter Meier, directeur de Suissimage, l’utilisation de la fonction Replay TV ainsi que l’accès aux offres de Zattoo ou Wilmaa ne serait plus possible actuellement au Liechtenstein.

© pm (Schweiz am Sonntag)

Billets similaires:


/*

6 commentaires

  1. On voit bien les mecs qui s’accrochent à leur rente de situation,
    et qui n’ont rien compris à l’évolution technologique actuelle.

    Comme disent les guignols : « Bienvenue dans l’ancêtre d’internet… »

  2. Il faut dire que si la télé de rattrapage devenait la règle, de très nombreuses émissions que l’on regarde par défaut seraient purement supprimées faute d’audience…

  3. Il faut aussi dire que les chaînes de tv proposent pour la majorité la tv de rattrapage sur leur site internet, souvent assortis de publicités. Ils préféreront sans doute que les téléspectateurs n’aient accès à leur contenus que par ce biais. Je passe les problèmes de géolocalisation qui bloquent le visionnage des vidéos depuis la suisse (mais bizarrement, jamais la publicité qui les précèdent).

  4. Noisequik > Mais temps mieux ! supprimer les émissions moisies qui marchent juste parce qu’elles ont un bon horaire, ça calmera un peu l’équipe programmation.

    Après il faut juste trouver une combine pour compter aussi les visionnages en différé dans l’audience, et pour cela le mieux et que les chaines collaborent et fournissent les flux vidéo aux distributeurs, plutôt que ce soit les distributeurs qui doivent faire l’archivage et la re-diffusion pour satisfaire la demande des clients ignorée par les chaines.
    Quand est-ce qu’ils vont comprendre qu’on ne veut pas être assis à son bureau devant son ordi pour regarder une émission à la demande ?

  5. @Aurélien: Sauf que la plupart des chaines francophones (hors suisse) bloc leur contenu en dehors de leurs frontières.

  6. @Noisequick à ma connaissance, les chaînes américaine ont maintenant pris l’habitude de regarder les chiffres du visionnage décalé avant de prendre des décisions…les Européens sont juste à la traine de ce côté là.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives