Vente d’Orange: Free bientôt en Suisse?

Selon le quotidien économique français Les Echos, le fondateur et patron du groupe Iliad (Free) Xavier Niel serait à titre personnel sur les rangs pour racheter la filiale de France Telecom en Suisse. Pour cette opération, il se serait associé à la banque Goldman Sachs.

Toujours selon Les Echos, dans le premier tour du processus de vente, France Telecom aurait reçu une dizaine d’offres dont celle de Liberty Global (UPC Cablecom) et celle du miliardaire egyptien Naguib Sawiris (Orascom). Aucune candidature n’aurait été éliminée pour le second round; avec cette stratégie France Telecom tente d’empécher la formation de consortiums.

Ces infos ne sont pas confirmées tant par France Telecom que par Xavier Niel.

© pm (Les Echos)

Billets similaires:

Tags:

/*

22 commentaires

  1. Bon donc sur ce blog on voit tout et son contraire en 3 jours.
    2-3 remarques, FT ne vend pas Orange car ce n’est pas rentable, mais car ils veulent pouvoir afficher une croissance à leurs actionnaires et qu’aujourd’hui ils obtiendront cette croissance plus facilement en Afrique qu’en Suisse, ou la croissance va être plate vu le taux d’équipement. De plus FT a des chiffres de dividendes complétement dément (presque 10%) et qu’il faut bien du cache pour maintenir cette politique.

    Pour le nom la licence de marque reste possible surtout si l’acheteur n’est pas actif dans le domaine, c’est toujours le cas en Israel même si il est vrai la politique sur ce point là était plutôt d’arrêter ces licences.

    Pour le rachat par Sunrise, le nombre d’acheteurs potentiels ne peut que conforter l’avis de la COMCO, s’il y a de potentiels acheteurs c’est bien qu’avoir 3 opérateurs est une option viable pour pour plusieurs de ceux-ci.

  2. On est dans un processus de vente totalement ouvert, jusqu’au moment où la signature sera apposée au fond du contrat de vente tout est possible, y compris tout et son contraire 🙂

  3. J’espère vraiment que cela ne sera pas un fond d’investissement qui reprendra Orange CH, car on voit où cela mène avec Sunrise (pour les clients).

  4. Si Free arrive en Suisse avec la même politique / qualité de services qu’en France, ma connexion ne fera qu’un tour! Il nous faut plus de concurrence, on est le seul pays à payer tout trop cher (sans parler de la crise du franc cher) sans jamais broncher, pire on accepte des augmentations d’impôts et TVA!

  5. Avec tous ces acheteurs qui veulent mettre de l’argent dans la Suisse le scal ne devrait pas une fois pour toute admettre que la comco avait raison?

  6. Je pense que Free aurait plus intérêt à acheter Sunrise, actif sur le fixe également, qu’Orange. Surtout s’ils comptent venir avec leur gamme complète de services. Et s’ils arrivent à secouer le marché comme en France, ça pourrait être intéressant.

  7. Le gag, j’y crois pas une seule seconde…

  8. @Noisequik

    Ça mène ou pour Sunrise ? Je suis client depuis bien avant le rachat et j’ai pas à me plaindre…

  9. @Pesete

    Vous savez le problème n’est vraiment pas d’admettre ou non quelque chose, la question est de savoir ce que est mieux pour le client.

    Si l’on regarde en arrière on constate que la COMCO a eu doublement tort. La plus grande preuve en est que France Telecom part. Ce départ est très mauvais non seulement parce même si il y a des tas de candidats pour racheter Orange Suisse, aucun n’a ni la force et la puissance de France Telecom (Exemple pour pouvoir offrir services complets téléphone, internet, télévision). Une autre raison très négative du départ de France Telecom concerne la concurrence pour les très nombreuses entreprises internationales présentes en Suisse; pour ces multinationales, Orange représentait la seule alternative crédible à Swisscom pouvant proposer ses services sur le plan international. Même associée à Telefonica, Sunrise ne pourra certainement jamais rivaliser contre Swisscom dans ce domaine. Par conséquent dans ce secteur, la concurrence est aujourd’hui morte.

    Ensuite à part la COMCO, tous les acteurs de la branche du plus petit au plus grand et y compris le régulateur estiment qu’une consolidation est inévitable… D’ailleurs si le marché suisse était si intéressant, TDC n’aurait pas mis plusieurs années pour arriver à vendre Sunrise, une entreprise bien plus complète et avec bien plus de croissance qu’Orange Suisse. Pourtant qui a acheté Sunrise? Pas un opérateur mais bien un fond d’investissement.

    Ensuite il serait vraiment faux de se focaliser uniquement sur la question financière. Même aves tous les milliards du monde, le réseau Orange ne va pas pouvoir changer du jour au lendemain. D’ailleurs depuis l’été 2010 après le refus de la COMCO, Orange a investi massivement en Suisse mais cela ne se fait pas en claquant des doigts. Construire un site prend énormément de temps, il ne se passe aujourd’hui pas un jour sans qu’un article sur une opposition à une antenne de téléphonie mobile soit publié dans un journal suisse.

    Si l’on regarde le graphique ci-dessous, on comprend bien pourtant que le temps presse, Orange perd chaque trimestre des dizaines de milliers de clients… Lorsque l’on sait aujourd’hui que pour gagner un client il faut pouvoir le piquer à un concurrent on comprend très bien le problème d’Orange pour récupérer les nombreux clients perdus par rapport à ses concurrents ces dernières années.

    Malgré tout on ne va pas refaire l’histoire, Orange n’a pas pu racheter Sunrise et France Telecom quitte la Suisse, mais maintenant il faut regarder vers l’avenir.

    En ce qui me concerne dans l’a situation actuelle, j’espère que le plus rapidement possible Sunrise et Orange ne feront qu’un et que ce nouvel acteur puisse réellement tenter de faire le poids face à Swisscom. Sans cela la régulation prendra de plus en plus de poid avec pour conséquence que l’Etat enlèvera au fort pour donner aux faibles et ce sans aucun bénéfice pour le consommateur.

  10. Heu Orange Business Service ne va pas quitter la Suisse. Swisscom restera toujours un nain pour une multinational qui doit gérer des réseaux sur plusieurs continent. Swisscom n’a pas le 1/10 de la capacité international que possède un opérateur comme FT. Pour ces clients en Suisse, il est probable que OBS utilise l’un des opérateurs restant pour le mobile.

    La consolidation ne sera inévitable que tant que personne ne fera mieux pour casser le monopole de Swisscom. C’est là que réside le problème. Si l’on prend les autres pays de la taille de la Suisse aucun ne tourne a 2 opérateurs.

    Pour le reste, la possibilité de rachat par un gros opérateur est faible car ceux-ci ne recherchent pas les synergies qui restent faible en pratique, mais à afficher une croissance importante. Il vaut donc mieux aujourd’hui retirer ses billes d’Europe pour les mettre sur des marchés plus prometteurs. C’est cette logique qui en tout cas drive la stratégie de FT qui se retire de nombreuses participations en Europe depuis un petit moment déjà au profit de l’Afrique par exemple (FT a racheté hier un opérateur congolais à ZTE et vient de finir de poser son nouveau câble ouest-africain).

  11. @Gregory : stagnation des prix voire diverses augmentations… aucune nouvelle offre qui pourrait faire détourner les gens de Swisscom…

  12. Si Free débarque en Suisse ça pourrait être TRES intéressant ! Et accessoirement, ça prouvera définitivement que la ComCo avait effectivement raison en insistant sur le fait qu’un marché à 3 opérateur est le meilleur.

  13. Je suis parfaitement d’accord sur le fait que l’arrivée de Free en Suisse pourrait être trés intéressant, notament en dotant Orange d’une offre internet-TV-Téléphone trés concurentielle par rapport à ce qui existe actuellement. De plus, Free est, depuis peu, un véritable opérateur de téléphonie mobile en France (avec son propre réseau d’antennes) et aura donc toute l’expérience nécessaire pour reprendre Orange (afin d’éviter un scénario à la CVC).

    Maintenant, c’est quoi ce délire sur la COMCO ??? Vous avez rien suivi du match ou quoi ? Leur décision est responsable du licenciement de centaines de personnes chez Sunrise et ses partenaires, ainsi que de l’apparition d’offres qui ne sont pas à l’avantage de la clientéle chez Sunrise (oui, disons le franchement, c’est n’importe quoi leurs nouvelles offres et l’augmentation des coûts est trés bien camouflée : on voit bien que le nouveau propriétaire est un fond d’investissement et pas un professionel du secteur)
    En plus on a failli perdre un des 3 opérateurs, ce qui est exactement l’inverse de ce qu’ils voulaient obtenirs !

    Arrêtez de prendre leur défense, ils ont fait une boulettes incomensurables, dont l’ancien directeur à payer les frais !

  14. @Nemesis
    Free utiliserait quel réseau pour proposer une offre Internet et TV en Suisse?

    Free a zéro client actuellement en téléphonie mobile, parler de toute l’expérience nécessaire pour reprendre Orange est un peu exagéré je pense 😉 Même si Xavier Niel est lui déjà actif dans la téléphonie mobile comme par exemple en Israel avec Golan Telecom.

    La décision de la COMCO n’est en rien responsable du licenciement de centaines de personnes chez Sunrise. D’ailleurs Sunrise compte aujourd’hui bien plus de collaborateurs qu’il y a un an.

    Faut quand même pas leur mettre tout sur le dos 😉

  15. Concernant les licenciement, je faisais principalement référence à Alcatel Lucent et aux collaborateurs Sunrise un peu trop « onéreux » (ancienneté, qualifications …), qui ont été remplacé par d’autres qui le sont moins (certe, il y a eu création d’emploi, mais ceux qui ont prit la porte ne le voit pas comme ça ;))

    Pour ce qui est de Free, ils n’avaient pas encore leur propre réseau, mais des sous-marques prépayées et leur réseau est ouvert depuis peu ou est en instance de s’ouvrire et croyez-moi, ils ont déjà mis un beau merdier chez les opérateurs déjà présent (une des conséquences visible est l’apparition de l’offre Bforyou chez Bouygues Telecom).
    Concernant l’expérience dont je parlais c’était surtout au niveau des offres combinées pour internet, TV et téléphone fixe, ce qui manque aujourd’hui à Orange Suisse et ce même si ils douvent créer leur réseau ou faire un partenariat avec d’autres 😉

    bon, je reconnais que je suis sévére avec la COMCO, mais … ils l’ont bien cherché ^^ ok Mea Culpa, c’est un peu rapide comme racourci 😉

  16. Au cas où personne ne sait, on peut avoir Internet et tél fixe chez Orange, avec une live box, que j’ai encore bien vu en vitrine du Orange Shop ce matin en allant au travail…

    Donc il y a déjà une infrastructure… Et dans « mon compte », on peut voir les frais encours du fixe, pour ceux qui en ont…

  17. Orange ne possède pas de réseau fixe, ils utilisenlui de vtx ..

  18. Le problème avec free pour une offre triple play, c’est qu’une grande partie de notre petit pays n’est pas francophone. L’offre de TV (si elle existe un jour) pourrait être allechante pour le romands, mais pas pour un suisse Allemand ou alors un tessinois.

  19. Oui, Orange propose depuis un moment une offre ADSL, mais, soyons franc, c’etait hisoire de faire comme les petits copains (une seule offre un peu pourrie) et ce n’était pas leur propre réseau.

    La je parle d’une véritable offre triple du type vivo tutto ou clickncall 😉

  20. Il faut se dépêcher ,puisque orange à de nouveau perdu 19000 clients le dernier trimestre …..

  21. Hello, Orange n’a pas perdu mais gagné 19’000 clients le dernier trimestre 😉

  22. @Hervé Genoud Oui on peut avoir Internet et Fixe (les communications, pas la ligne) via Orange Suisse, par contre il semblerait que cela soit sous-traité à je-ne-sais-pas-qui je-ne-sais-où, car leur service clients ne s’en occupe pas et renvoie à un numéro payant outre-mer gérée par une bande de guignols.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives