Sunrise revoit ses abonnements au détriment des consommateurs!

Même si la COMCO est en grande partie responsable de la tendance à la hausse des prix de la téléphonie mobile dans notre pays, il ne faut pas rater une occasion de pointer du doigt les Swisscom, Sunrise et autres Orange qui ont tous augmenté leurs prix récemment. Dernier cas en date avec Sunrise qui vient de faire des modifications d’abonnements dans la plus grande discrétion.

Premier exemple avec l’abonnement Sunrise flat max à 75 francs qui était le plan tarifaire le plus attractif pour un consommateur moyen et qui passe à la trappe. Avec cet abonnement, le client disposait pour 75 francs par mois des appels illimités vers le réseau fixe et le réseau mobile Sunrise, de 60 minutes gratuites vers les réseaux Swisscom et Orange et de 250 Mo de surf mobile. Avec la supression de cet abonnement, pour obtenir les mêmes prestations le client doit maintenant opter pour Sunrise flat classic et débourser CHF 78,50.

Du côté des abonnements illimité, cela fait presque un an qu’Orange est l’opérateur le plus avantageux avec son Orange me tout illimité pour 120 francs par mois. Alors qu’on attendait que Sunrise inclut les SMS dans son abonnement flat relax surf à 125 francs le scénario est différent. Sunrise flat relax surf est remplacé par sunflat 5: le prix de 125 francs reste le même mais les appels illimités sont aussi valables pour les pays suivants: Autriche, Belgique, Canada, Cité du Vatican, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Grande-Bretagne, Hawaï, Allemagne, Italie, Norvège, Pays-Bas et Suède. Par contre et c’est totalement incompréhensible, pour cet abonnement le prix des SMS passe de 12 ct à 15 ct! En somme, chez Sunrise, le client qui opte pour l’abonnement le plus cher va payer ses SMS plus chers que tous les autres clients?!? Ceci alors même que Sunrise a déjà augmenté le prix des SMS en début d’année, le faisant passer de 10 ct à 12 ct.

Il ne serait donc pas surprenant que dans un avenir proche le SMS passe à 15 ct pour les futurs abonnements sunflat 1 à 4 qui arriveront certainement sur le marché cet automne…

Sunrise zero 25 et zero 50 restent les abonnements les plus attractifs
Même si Sunrise essaie de vendre ses abonnements flat avant tout, pour un consommateur moyen, les abonnements zero 25 et zero 50 sont nettement plus intéressants que les plans tarifaires flat. Exemple avec Sunrise zero 50 comparé à Sunrise flat classic: les deux coûtent 50 francs mais il faut téléphoner plus de 200 minutes par mois vers le réseau Sunrise mobile et le réseau fixe pour que Sunrise flat classic soit plus avantageux que Sunrise zero 50! Et encore puisque les appels vers Swisscom et Orange coûte 10 ct moins cher la minute avec Sunrise zero 50 qu’avec Sunrise flat classic.

Sunrise flat: mieux vaut choisir un abonnement moins cher
Si selon son usage, un abonnement flat reste plus intéressant qu’un abonnement zero mieux vaut dans la plupart des cas opter pour un abonnement moins cher. Petite comparaison entre Sunrise sunflat 5 à 125 francs et Sunrise flat classic surf à 60 francs. A condition de ne pas dépasser 1Go de surf par mois et de ne pas appeler souvent des pays européens, il faut appeler plus de 185 minutes par mois vers les réseaux Swisscom et Orange pour que Sunrise sunflat 5 soit plus intéressant. Sans même tenir compte du fait que l’envoi de SMS coûte 3ct de plus avec Sunrise sunflat 5 qu’avec Sunrise flat classic surf.

© pascal martin

Billets similaires:

Tags: ,

/*

8 commentaires

  1. Je ne comprends pas pourquoi l’envoi d’un SMS reste aussi cher. Finalement il ne s’agit que de quelques bytes transmis. A mes yeux le SMS devrait être facturé 1 ct.

  2. Dire que c’est en partie la faute de la Comco est un peu facile. Même si je sais que depuis le début, tu étais convaincu que c’est ce qui allait arrivé. La vérité est qu’on ne saura jamais ce qui ce serait passé si le rachat de Sunrise par Orange avait été autorisé. Peut-être que les augmentations auraient été encore plus importantes, et il n’y aurait plus un troisième acteur pour être toujours le plus attractif. Je reste convaincu qu’un duopole aurait été pire.

    Maintenant, toutes proportions gardées, les salaires suisses sont quand même aussi pas mal plus élevés que le reste de l’Europe. Il faut relativiser, même s’il est évident que les opérateurs nous prennent pour des vaches à lait. Je serais curieux de voir des comparatifs entre la Suisse, et par exemple les pays nordiques, ou l’Autriche. D’autres pays de taille similaire, et avec une topologie complexe, ainsi que des salaires et des charges sociales élevées. Mais c’est un autre débat probablement.

    Quoi qu’il en soit, au jour d’aujourd’hui, il est possible de s’en tirer à bon compte en faisant le bon choix, et en arrêtant de se plaindre de son abonnement trop cher alors qu’on a absolument voulu avoir le dernier iPhone, ou le dernier Nokia pour 49CHF, et qu’on a signé un abonnement totalement disproportionné à ses besoins pour deux ans.

    Par contre concernant les SMS à 15cts sur Sunflat 5 … Je trouve ça un peu pathétique vu le reste de l’offre. Mais là aussi, avec un smartphone, aujourd’hui, il est très facile de faire sans les SMS de l’opérateur.

  3. Il faudrait peut-être arrêter de répéter les mêmes choses.

    Bien sûr que j’étais convaincu que c’était une connerie sinon je ne me serais pas prononcé contre le refus.

    Aujourd’hui on a suffisamment de recul pour voir les conséquences de ce refus pour le consommateur.

    Mais c’est tout sauf surprenant, Orange et Sunrise se battent aujourd’hui à coups de campagnes publicitaires coûtant des millions pour gagner quelques clients et ont des prix 30 à 40% plus élevés pour maintenir leurs réseaux à jour. Ce maintien artificiel de trois opérateurs doit bien être payé par quelqu’un et ce quelqu’un c’est bien sûr le client.

    Mais vous avez raison, comme les prix augmentent pendant qu’ils baissent à l’étranger, il suffit de dire que c’est à cause des salaires et du coût de la vie… C’est tellement simple.

    PS: les pays nordiques et l’Autriche sont parmi les pays les plus avantageux de tous les comparatifs. Il suffit par exemple de regarder les prix d’Orange en Autriche:

    http://www.orange.at/Content.Node/tarife/supernet-4000/

  4. En effet, l’Autriche est attractive, je vais déménager 🙂

    Pour ce qui est de se répéter, je pense qu’on se répète tous, ici… chacun avec ses opinions. Si c’est une zone de débat, c’est normal, je pense.

    Reste toujours la même question: comment va-t-on changer les choses ? Un blog comme le tien est excellent, car il informe, mais il touche un public de niche, un public intéressé. Or il n’y a qu’un large public averti qui pourrait faire renverser les choses non ? Ce que je vois c’est que les clients eux-mêmes n’ont pas envie de se prendre la tête à se demander s’ils paient trop. La bataille tient à quelques zorros qui savent ce qu’il en est, mais qui ne peuvent pas sauver le monde…

    Je sais bien que de mettre ça sur le dos du coût de la vie en Suisse est facile…

  5. La suisse ? Innovation dans la technologie depuis 1996 ? connait pas 😀 mais on va vite dévier de la news alors on va s’arrêter à ces quelques mots 🙂

  6. Pour ma part, il me semble clair que s’il on était tombé dans la situation d’un duopole avec d’un côté un géant bleu flemmard à trois quart de parts de marché et de l’autre l’orange qui est encore plus flemmard parce qu’il se contente de ce qu’il a, les prix seraient bien plus haut sans même avoir d’alternative du tout !

    D’ailleurs, s’ils font des campagnes de pub, c’est bien parce qu’il y a encore une certaine compétition entre eux….

    Donc bravo à la ComCo pour avoir fait son travail (une fois n’est pas coutume).

  7. J’ai pour ma part un abo zero + qui n’existe plus et qui a été remplacé par le zero 50 et malgré ce que les vendeurs ont essayé de me faire croire, ces deux abos ne sont pas tout à fait identiques. Pour exemple (entre autre) les options data et global sont décomptées dans le crédit de 50.- mais pas avec le nouvel abonnement !
    Hier en voulant prolonger mon contrat j’ai eu la mauvaise surprise de voir que celui-ci n’était pas « prolongeable » et j’étais invitée à choisir parmi les nouveaux abonnements. Mais aucun de ces abonnements n’est avantageux par rapport à celui que je possède !

    Alors qu’à l’époque chez Orange j’avais été dans le même cas mais j’avais pu prolonger mon abonnement pendant des années alors qu’il n’existait officiellement plus…

  8. Quand on veux des nouveaux clients on fait des offres attractives. Le client qui se fait avoir une fois, va changer pour mieux càd moins cher en fonction de ses besoins. Un client acquis vaut mieux qu’un pas content! et le but c’est de le garder. Je suis pas économiste ou chef marketing, mais faut pas prendre les clients pour des cons, et la pub, un encart dans un journal régional avec un prix intéressant c’est suffisant, le reste que du pipo. Personnellement je compare sur les sites spécialisés, merci internet.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives