Orange: Thomas Sieber s’exprime dans la SonntagsZeitung

L’édition de hier de la SonntagsZeitung propose un entretien entre Nicole Kircher et le CEO d’Orange Suisse Thomas Sieber.

La journaliste précise en introduction que malgré tous les signaux négatifs ces derniers mois Thomas Sieber semble détendu et pas inquiet.

Après avoir une fois encore expliqué que les petits clients qui ne dépensent pas beaucoup ne l’intéressent pas, Thomas Sieber annonce que ces prochaines semaines, tous les clients disposant d’un plan tarifaire conclu jusqu’en 2006 seront contactés pour qu’ils changent leur abonnement contre un abonnement actuel tel que Orange Me. Selon lui cette opération est nécessaire pour simplifier les systèmes informatiques et la gestion de la facturation. Il précise cependant que pour le 90% des clients les nouveaux plans tarifaires sont plus intéressants et pour les autres ils vont trouver avec eux une solution.

A noter que même si chez Orange on répète sans arrêt le nombre de cartes SIM n’a pas d’importance et que c’est le chiffre d’affaires moyen par clients qui les intéresse, Thomas Sieber annonce néanmoins le lancement d’ici cet été de nouvelles offres pour les jeunes qui ne dépensent pas beaucoup.

Au sujet du réseau, la journaliste lui demande si il pense que les 700 millions prévus sur cinq ans seront suffisants, il répond que comme Orange n’a pas à investir dans le réseau fixe, ce montant est suffisant. Pour l’arrivée du EDGE, il précise que certains sites en seront équipés cette année encore alors que l’ensemble du réseau le sera l’année prochaine. Il s’attend à ce que suite à la récente publication de l’étude «Rayonnement non ionisant. Environnement et santé» (PNR 57) qui démontre qu’il n’y a aucun rapport de cause à effet entre une exposition quotidienne aux rayonnements de la téléphonie mobile et la santé rendra la vie plus facile aux opérateurs pour construire de nouvelles antennes.

Malgré les récentes déclaration du patron de France Telecom Stéphane Richard, Thomas Sieber affirme que France Telecom n’a pas l’intention de se retirer de notre pays. Les plans actuels d’Orange en Suisse vont au delà de 2015 explique-t-il. Toujours selon lui, France Telecom ne compte pas non plus relancer un processus de fusion avec Sunrise.

Pour terminer, lorsque Nicole Kircher lui demande pour combien de temps encore il sera à la tête de la filiale de France Telecom en Suisse, il répond qu’il espère conserver cette place jusqu’en 2015 voir au-delà.

© pm (sonntagszeitung.ch)

Billets similaires:

Tags: ,

/*

3 commentaires

  1. « Après avoir une fois encore expliqué que les petits clients qui ne dépensent pas beaucoup ne l’intéressent pas, »

    J’espère pour lui qu’il a pas dit textuellement comme ça, car même si je suis intéressé par un abo Orange Me avec un smartphone, je crois que pour finir j’irai voir ailleurs 😉

  2. Une charmante grand-mère , ce fait harceler par téléphone parce que elle ne fait que recevoir d’appeles et non le contraire , inutile de répondre  » je fais ce que je veut avec mon mobile  » ils n’arrêtent pas de rappeler , je pense que d’autres ce font harceler , décidément si t’est pas rentable t’est pas le bien venue , bravo orange

  3. ??? Paulo, si j’ai bien compris les clients peu rentables se font harceler par téléphone? C’est bien la première fois qu’un opérateur paie des gens pour harceler ses propres clients. Ceux des autres passe encore, mais là on nage dans le paradoxe.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives