FTTH: la fibre optique débarque en force sur La Côte!

C’est le 24 Heures d’aujourd’hui qui l’annonce, la Société électrique de La Côte (SEIC) prévoit de constuire un tout nouveau réseau de fibre optique jusqu’à l’habitant (FTTH). Dans un premier temps, de juillet prochain à janvier 2012, un pilote sera mis en place dans deux quartiers de Gland et si cela s’avère positif la fibre optique sera déployée sur les huit communes couvertes par la SEIC soit Begnins, Coinsins, Duillier, Gland, Prangins, Vich, Luins et Vinzel. Les explications de Laurent Piguet responsable du service multimédia de la SEIC, interrogé par scal.ch: « Le déploiement dans les deux quartiers pilotes nous permettra d’établir un budget précis pour le déploiement du FTTH. Ensuite, la décision de couvrir toute la zone de desserte sera prise rapidement ». Le projet pilote de Gland coûtera environ un million de francs.

Côté technique, le réseau FTTH de la SEIC répond aux recommandations de l’OFCOM qui encourage la pose de quatre fibre entre le dernier point d’interconnexion et l’abonné. Pour éviter la construction d’un réseau parallèle, il sera possible pour un opérateur tiers (Swisscom, Sunrise, VTX, Mygate, etc) de venir se raccorder sur le réseau de la SEIC avec ses propres équipement actifs.

Du côté de Swisscom, également interrogé par scal.ch, Christian Neuhaus, porte-parole déclare: « Il n’y a pas de coopération sur ce projet pilote. Concernant le modèle où Swisscom louerait une fibre à la SEIC, ceci reste une possbilité qui est en cours de discussion. Mais il n’y a encore rien de précis et de défini à ce jour sur ce sujet. »

Commentaire: qui possède le réseau commande!
Avec son téléréseau, la SEIC est déjà en mesure de fournir dès à présent de la télévision HD simultanément sur plusieurs postes ainsi que des connexions Internet jusqu’à 100’000 kbit/s. Comme Eric Tveter le patron de Cablecom le répète souvent, contrairement à Swisscom, les téléréseaux n’ont aucune urgence à devoir poser de la fibre. Mais cela n’empêche pas certains câblos de prendre les devants et d’investir dès maintenant dans ce réseau du futur. En ce qui me concerne je suis persuadé que cette option est la bonne. Ce qui fait la richesse d’un opérateur c’est d’abord et avant tout son réseau; celui qui possède le réseau commande!

Aujourd’hui Swisscom n’est pas en mesure de tirer de la fibre partout en même temps, surtout pas dans les petites communes. Et à partir du moment où un réseau FTTH est déployé, qui plus est selon les recommandations édictée par Swisscom l’OFCOM elle même, le géant bleu n’aura pas d’autre choix que d’utiliser ce réseau. En investissant massivement et rapidement dans le réseau et dans la fibre optique les petits téléréseaux et les communes assurent leur avenir.

Tellement obsédé à vouloir à tout prix éviter la régulation de son réseau de fibre optique, Carsten Schloter se retrouve avec un remède bien pire que le mal. Face aux exigences de la COMCO, la situation n’est pas bien différente que si le réseau était régulé et qui plus est, à la place de pouvoir agir à sa guise, le géant bleu doit maintenant en plus tenir compte des exigences de ses partenaires qui en cas de désaccord ne manqueront pas eux aussi de faire intervenir la COMCO et la COMCOM…

© pascal martin

Billets similaires:


/*

2 commentaires

  1. Bonjour,

    J’aime trop « les recommandations édictée par l’OFCOM » avec le Swisscom tracé avant ^^ Tellement vrai.

    Visiblement les choses se passent pas comme ils voulaient. Tant mieux et bravo pour votre site ^^

  2. ET pendant ce temps les SIL et Citycable s’enterrent…

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives