Le point sur le FTTH après l’accord entre Swisscom et EWZ

Maintenant que les pires ennemis n’ont pas eu d’autres choix que de s’entendre, il s’agit de regarder vers l’avant. A voir comment les choses ont évolué ces derniers mois, on aurait tendance à dire que la Suisse a perdu beaucoup de temps: le projet fribourgeois Groupe-E Swisscom a presque un an de retard; les offres FTTH promises par Swisscom pour l’automne 2009 n’existent toujours pas, etc.

Il ne faut pas se faire trop d’illusion, la fibre optique ne pourra réèllement décoller que le jour où les fibres seront tirées jusque dans les appartements aux frais des opérateurs. Les quartiers où la fibre est déployée aujourd’hui se trouvent dans les zones les mieux desservies tant par les câblo-opérateurs que par Swisscom avec le VDSL. Les propriétaires d’immeubles n’ont par conséquent aucun intérêt à payer pour un nouveau câblage intérieur n’apportant aujourd’hui côté services absolument aucune plus-value par rapport aux réseau cuivre ou coax existant.

Dans ce contexte, l’annonce d’EWZ et de Swisscom ce matin que le réseau fibre sera déployé non pas jusqu’aux pieds des immeubles mais jusqu’aux prises dans les appartements risque bien de donner un coup d’accélérateur au déploiement du FTTH dans notre pays. Je suis persuadé que rapidement, Swisscom n’aura pas d’autres choix que de tirer partout la fibre jusque dans les appartements. Mais cela signifie également que les coûts de déploiement du FTTH dans les villes seront nettement plus importants que prévus avec pour conséquence d’augmenter encore les risques de fracture numérique entre les villes et les campagnes. Ceci alors même que c’est justement ces clients actuellement les plus mal desservis qui paient la plus grosse part du déploiement de la fibre optique dans les villes.

Alors? Comment financer le déploiement de la fibre en dehors des grandes agglomérations?

Par un pur hasard, j’ai justement rendez-vous cet après-midi avec Philipp Metzger, le Vice-directeur de l’Office fédéral de la communication (OFCOM) et chef de la division Services de télécommunication. Cela sera l’occasion de voir comment lui voit les choses.

© pascal martin

Billets similaires:


/*

7 commentaires

  1. Et si il y avait 2 voir 3 tarifs en fonction du lieu de desserte ? 89.- pour les villes et grandes agglomérations, 119.- pour les zone à faible densité et 139.- pour les cas extrêmes.

    Aujourd’hui habiter à la campagne, c’est souvent payer moins d’impôts que dans une ville qui elle recueille la misère environnante, les logements sociaux, les loyers élevés.

    Je ne dis pas que j’ai raison. C’est une idée.

  2. Oui c’est une bonne idée il y aura sans doute d’ailleurs des tarifs différents selon les régions et les partenariats.
    Mais cela signifie alors aussi qu’il faut que l’accès au cuivre soit adapté et la méthode de calcul LRIC supprimée.

  3. ah bon, je connais des personnes qui habitent dans une maison isolée à la compagne, ils payent exatement les même impôts que ceux qui habitent le centre ville (les impôts se payent selon la commune politique et non selon l’isolement !!!!), ils payent une taxe poubelle mais doivent amener eux-même leur déchets dans un containeur communal, ils payent des infrastructures pour l’eau mais ont des citernes et une fosse septique à leur frais, pas de téléréseau, pour les gosses, c’est eux qui les mène à l’école car pas de bus scolaire.

    Je sais pas si à la campagne ont payent réellement moins d’impôt, ce qui est sûr, c’est qu’il faut souvent se débrouiller par soit même et être mobile, ceci compense celà….alors franchement…..et je suis l’avis du scal, pour les services actuels, je vois pas tellement d’interêt d’une Fo pour les ménage avec le contenu actuel, l’offre HD n’est pas limité pour des raison technique sur le téléréseau, mais par l’absence de contenu, et les acteur privé, autant Cablecom que Bluewin TV semble plus intéresser à fourguer le gratuit disponible par tous le monde sur le satelite que de faire des choix réellement interessant pour les usagers, un an après la diffusion en France sur la TNT de TF1,A2 et M6 en HD, et rien de disponible en Romandie…..ni même en VOD

    Donnez-moi un seule bonne raison d’opter pour de la fibre??? il semble qu’avec l’accord minimaliste qui a été conclu, on ne puisse même pas mélanger les services de différent opérateur sur une seule et même FO, euh ça sert à quoi la téléphonie sur Fo pour un ménage….

  4. A mon avis un marché équitable pour tous est possible grâce à un engagement de fonds publics. Je vois mal une société privée faire du mécénat dans les campagnes. Ca serait comme vouloir payer un vol Genève-New York au même prix qu’un Genève-Londres. Si ils le font, ca sera pour ne pas laisser à d’autres le terrain libre.

    Pour la remise en question de l’utilité de la FO, c’est comme tout… Est-ce qu’on avait vraiment besoin de tv couleur alors qu’on peut prendre un plaisir immense devant un vieux films noir et blanc ? Le but ultime d’une entreprise, c’est de créer un nouveau besoin.

  5. Des prix différencié selon le lieux de desserte, hum … inimaginable en Suisse !

    Comme pour le moment l’offre sur la FTTH en nul en Suisse et que cuivres et coax suffisent, il ne se passe rien.

    Car pour rendre la fibre attrayante, il faut du contenu … de la VOD, un choix de chaines à la demande (personnalisable) et pas des bouquets imposés, du vrai haut débit avec l’upload qui ne soit pas tronqué, ect …

    Poser des fibre à tout va cela ne sert à rien sans le contenu, disposer d’une belle cuisine avec le meilleur équipement électroménager possible mais n’avoir aucune idée pour cuisiner ou aucun ingrédient … cela ne sert à rien !

  6. 🙂 J’espère quand même que vous vous rendez compte à quel point votre commentaire ci-dessus est en contradiction avec celui posté 8 minutes plus tard qui dit:

    Les zurichois sont en avances pour d’autres choses aussi, en ce qui concerne les transports publiques, ZH est très bien desservis, ce qui n’est pas le cas de la romandie.

    Donc laissons les faire, si en suisse romande nous avons du retard, c’est de notre faute, nos politiciens sont «  »mauvais » » car pour les transports publiques ce sont les zurichois qui ont bien travaillés et nous autres romands qui avons regardés faire et maintenant nous pleurons, la faute à qui ?

    Quant à la fibre, si elle n’est pas encore indispensable pour les câblos qui ont encore de la marge elle l’est déjà pour Swisscom non seulement pour supprimer les limitations actuelles mais également pour pouvoir proposer plusieurs chaînes HD simultanément. La question n’est donc pas de savoir si oui ou non il faut tirer de la fibre mais si il faut la tirer jusqu’aux bas des immeubles ou jusque dans les appartements.

    Aujourd’hui c’est la question du coût supplémentaire pour ce déploiement vertical qui est au centre des préoccupations mais demain la question sera tout autre. Dès qu’une ville sera couverte en FTTH, quel sera l’intérêt de continuer à entretenir le réseau cuivre? Si les propriétaires doivent payer pour le tirage vertical la période de transition où les deux réseaux devront être entretenus sera beaucoup plus longue. Ce qui pèsera également sur les finances des opérateurs.

    Mais pour le moment la question ne se situe pas là, la réalité c’est que ce n’est pas le problème des propriétaires et des locataires si un fournisseur de service change de moyen de transport pour lui amener ses services. Il n’y a absolument aucune raison valable pour que ce soit les propriétaires et les locataires qui doivent prendre en charge ce changement de moyen de transport.

    Et pour les tarifs différenciés selon les régions c’est pas inimaginable c’est inévitable. A partir du moment où il y a des partenariats avec des villes par exemple et avec des zones de déploiements différentes les unes des autres les coûts seront automatiquement différents. Si les villes investissent dans le fibre c’est bien pour offrir à leurs habitants des services plus performants à meilleurs prix. Pour rappel il n’y a absolument aucune régulation dans la fibre, chacun peut faire exactement comme il en a envie.

  7. La bonne question à se poser, c’est de savoir si bluewin TV est la bonne solution…..lorsque l’on sait que le téléréseau arrive dans la plupart des immeubles et que de toute manière les immeubles qui n’ont pas de téléréseau sont ceux qui sont justement isolé, donc avec une ligne téléphonique permettant qu’un débit limité.

    Pour ma part, dans un tel cas je préfère une solution satelite, c’est stupide de dépenser de l’argent pour louer une Fo à 150.-/mois sans le contenu, avec 150.- par mois, vous avez un beau bouquet sur le satelite…..

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives