Mobile: pas de risque immédiat pour les enfants

L’Office fédéral allemand pour la protection contre les radiations (BfS) a publié hier une étude de l’Université Ludwig-Maximilian à Munich sur les effets sur la santé des jeunes.

Selon cette étude englobant 3000 enfants de 8 à 12 ans et des jeunes de 13 à 17 ans, il n’y pas de lien direct entre l’exposition à des fréquences de téléphones portables et des problèmes de santé comme des maux de tête, des vertiges, des nausées, de la fatigue, des troubles du sommeil ou des angoisses.

A noter que cette étude parle juste des effets à court terme. A long terme, si rien ne prouve que les champs électro-magnétiques des téléphones portables peuvent avoir des conséquences néfastes, rien ne prouve non plus le contraire.

© pm (AFP)

Billets similaires:


Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives