Motion Sommaruga: retour à la case départ!

La motion Sommaruga demandait que l’offre de base numérique des câblo-opérateurs ne soit plus cryptée et puisse ainsi être lue par tous les décodeurs disponibles sur le marché. Renvoyé par 173 voix contre 1 à fin septembre, la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) propose aujourd’hui un compromis.

La commission charge en effet le Conseil fédéral d’édicter de nouvelles bases légales visant notamment, d’une part, à permettre aux consommateurs de choisir librement leurs décodeurs tout en ménageant les intérêts économiques légitimes des opérateurs et, d’autre part, à éviter autant que possible toute distorsion de la concurrence entre les différentes technologies, en particulier la télévision par Internet (Internet Protocol Television).

Rien avant 2011!
Inutile de dire que vouloir ménager la chèvre et le chou est tout simplement impossible! Une phrase telle que: « s’il y a cryptage, de garantir aux consommateurs qu’ils puissent utiliser les appareils de réception de leur choix à des conditions raisonnables. » fait plus rire qu’autre chose.

De plus, le Conseil national devrait examiner cet objet à la session de printemps 2009; si la Chambre basse l’approuve, ce sera ensuite au Conseil des États de donner son feu vert, vraisemblablement à la session d’été 2009. Le Conseil fédéral adopterait alors son projet à l’intention du Parlement en 2010, de sorte que la nouvelle base légale puisse entrer en vigueur au plus tôt en 2011.

Comme on l’a dit et redit à de multiples reprises sur ce blog, au lieu de vouloir se mêler de technique et d’entrer dans des détails qu’ils ne maîtrisent pas, les politiques feraient mieux d’imposer un bouquet de base numérique inclu dans l’abonnement au câble.

Ceci afin que le passage de l’analogique au numérique ne soit pas synonyme de coûts supplémentaires pour le consommateur.

© pm (c)

Billets similaires:


/*

3 commentaires

  1. « Internet Protocol Television »… ce terme est inconnu au bataillon…
    Bluewin TV fait de la TV sur IP avec des flux « protégés » ne sortant pas du réseau de Swisscom, rien avoir avec Zattoo, par exemple…

    « à éviter autant que possible toute distorsion de la concurrence entre les différentes technologies, »
    c’est déjà raté, une très grande majorité des TV possède un syntoniseur TNT et le DVB-C arrive gentiment…
    dites-moi où trouver une TV possédant une fiche Ethernet? certes, il en existe quelques une, mais elles sont actuellement très rares!

  2. Motion Sommaruga: retour à la case départ!…

    La motion Sommaruga demandait que l’offre de base numérique des câblo-opérateurs ne soit plus cryptée et puisse ainsi être lue par tous les décodeurs disponibles sur le marché. Renvoyé par 173 voix contre 1 à fin septembre, la Commission d…

  3. La solution existe, c’est celle déjà appliquée à Lausanne, soit une offre de base en numérique non crypté utilisable avec les TV du commerce intégrant un syntoniseur TNT.
    Les politiques doivent donc s’inspirer de l’action lausannoise et oublier la technique.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives