Internet: les problèmes de Cablecom pénalisent l’ensemble des câblos

Le sujet revient régulièrement à la une des médias de défense des consommateurs et même de la presse généraliste. Pas plus tard que hier, « 24Heures » titrait sous la plume d’Alain Détraz: « L’Est lausannois impuissant face aux lenteurs d’internet ». Ce n’est pas nouveau, Cablecom attend que la situation soit catastrophique pour améliorer son réseau alors que parallèlement le géant du câble en Suisse mène une course effrenée aux débits avec Swisscom. A chaque augmentation de débits – ou plutôt de promesses – le nombre d’abonnés n’atteignant pas ces débits augmente lui aussi. Pendant ce temps, les clients trinquent avec des connexions Internet frôlant le ridicule aux heures de pointe. Si Cablecom finira bien par payer pour son image catastrophique auprès des consommateurs, les câblos indépendants subissent eux aussi de plein fouet la mauvaise image donnée par Cablecom aux connexions Internet par câble.

Les clients s’interrogent
Personnellement, je dispose d’un abonnement Internet sur le téléréseau de la ville de Sion (devenu NetCom Sion SA au début de cette année) par netplus depuis janvier 2001 et ce sans aucun souci et chaque fois avec les débits promis. Dans sa zone d’action touchant presque tout le Valais romand, netplus compte plus de 36’000 clients et dépasse les 50% de parts de marché. Mais il n’y a pas de miracle: « Le réseau est en permanence adapté à la demande, la fibre se rapproche des clients et les points d’accès se multiplient proportionnellement à l’augmentation du nombre de clients. », explique Christian Voide, Directeur de Netplus.

Cela ne m’empèche pas d’entendre régulièrement des gens s’interroger sur la fiabilité des connexions Internet par câble et des problèmes de vitesse. Il faut dire qu’à force de lire et d’entendre en permanence les doléances des clients contre Cablecom il y a de quoi se poser des questions…

Swisscable, l’Association suisse des câblo-opérateurs est-elle consciente que Cablecom a un effet pénalisant pour l’ensemble de la branche?

© pm

Billets similaires:


/*

9 commentaires

  1. Swisscom ne fait pas mieux. La course aux débit à rhymé pour moi avec la course aux coupures régulières.
    Le réseau Swisscom devrait aussi être amélioré physiquement, mais ils ne vont pas se bouger le cul à cause de la libéralisation.

  2. Cette fois il semble que le problème de l’overbooking sur le câble avec les accès Internet devient une réalité.
    Par overbooking je veux dire qu’il y a trop de client sur le même canal DOCSIS.
    Pour remédier à cela, il faut augmenter les nombres de canaux DOCSIS, ce qui n’est pas vraiment possible, car la bande passante du câble est aussi occupée par la TV analogique et digitale.
    L’autre possibilité c’est la segmentation du réseau, cependant ce n’est pas gratuite.
    Il semble selon l’article du Scal que Cablecom est plus préoccupé à augmenter sa masse de client et de « jouer » les augmentations de débits sur le papier « publicitaire ».

  3. @Gab
    Il ne faut pas tout mélanger. Les limitations techniques chez Swisscom viennent des longueurs de lignes et de nombreux clients sont concernés, j’en ai parlé à plusieurs reprises comme par exemple ICI. En ce qui vous concerne il s’agit semble-il plus d’un problème de perturbations, sujet que j’ai également déjà développé

    Il faut cependant admettre qu’en tout cas pour l’ADSL ces difficultés sont plutôt rares et la plupart du temps Swisscom réussit à régler le problème.

    En ce qui concerne Cablecom, les réclamations régulières viennent souvent du fait que dans certains endroits trop de clients sont connectés sur un même point d’accès. On peut dire sans se tromper que Cablecom attend que les problèmes arrivent pour tenter de les régler alors que d’autres câblos anticipent les réclamations comme je l’explique dans mon billet avec netplus en Valais ou comme le dit Pierre-Alain Steffen de Citycâble dans le 24heures: «Nous sommes soumis aux mêmes problèmes de bande passante, mais nous avons une veille permanente et agissons dès que 80% de la capacité maximale est dépassée».

  4. Je ne peux que confirmer les pannes techniques récurentes de Cablecom et m’était quasiment résigné.
    Cet article m’a permis de prendre conscience qu’il s’agit d’un problème généraldont Calbecom semble peu s’en soucier.
    J’ai actuellement les 3 services activés chez eux, mais je crain devoir les quitter si je veux enfin défendre mes intérêts.
    Le plus absurde dans cette histoire, c’est qu’ils auront beau améliorer leur réseau dans quelques années, que cela n’y changera rien, mon avis les concernant est fait et lorsque je les auraient quittés, il y a peu de chance que je revienne chez eux un jour.
    Se faire de l’agent dans une entreprise, c’est normal mais pas en nous prenant pour des vaches à lait!

  5. Et ben dis donc je commence à croire que j’ai fait une erreur d’aller chez cablecom…
    Pour l’instant j’attends que ma ligne soit activée, mais avec tout ce que je lis de négatif sur Cablecom y a de quoi avoir peur…
    Je vais faire ma propre expérience mais je pars pas avec une idée bien positive…

  6. Moi aussi je me suis abonner chez cablecom, pour internet, téléphone et télévision, des le 1 ère juillet.
    Jai reçu 4 modem au lieu d’un, le technicien est passé , pour y installer, car rien ne fonctionner,puisque le numéro de mac ne correspondait pas, une vrai catastrophe!!!
    Jai jamais pu me connecter aucune part, rien ne fonctionner, en plus je recevais des factures, mais que bien sur, je n’as pas payé.
    J’ai résilié, mon abonnement au milieu du mois de septembre, car personne ce occupée de mon pb, j’ai du envoyé 4 lettres par recommander, jamais reçu une réponse, comme quoi ma résiliation est accepter, jai écris a la maison mère à Zurich, en l’eures disant, que mon avocat s’occupera de cette affaire, si ils ne bouge pas, 2 jours après j’ai reçu la confirmation, mais les factures continué d’arrivé chez moi.
    J’ai du allé directement à Yverdon, pour l’eures expliqué mon affaires, que finalement ça ce réglé avec facilité, ils sont annuler mes factures, donc j’ai rien à payé, que je trouve tout a fait normal, puisque aucune branchement été effectuer.
    J’ai demander une confirmation par écrit, comme quoi tout etait réglé, je ne voulais pas avoir des pb par la suite, j’ai déjà passé assez de temps d’attendre!!
    Conclusion, je suis rester des 1 ère juillet jusqu’à fin octobre sans internet et téléphone, qui es catastrophique , juste pour dire que cablecom, ne mérite pas reste numéro 1 en suisse, swisscom est plus fiable, puisque au cas des problème,on est renseigner, et une solution d’un pb est vite résolu!!

  7. Ici on a déjà eu plusieurs visite des commerciaux , mais la situation est toujours la même , la connexion sature , la hotline patauge, etc.

    Cablecom continue a pluguer autant que peu se faire (voir même plus a priori) de gens sur le même canal , résultat d’un connexion 25mb (que l’on m’avait certifié être disponible) je suis passé a 5mb, car je n’ai jamais depasser ce quota sur la 25mb.
    Hélas, la encore je ne dispose que rarement d’un débit potable. Ceci sans parler des temps de réponses entre 200 et 500ms les bons jours…
    Donc c’est décidé la lettre de résiliation part demain, et je retourne chez Swisscom.
    J’avais tenté l’aventure Cablecom en emménageant dans mon nouvel appart et bien je le regrette, je ne compte plus les appels a la hotline et les problèmes divers depuis 1 année.
    Maintenant au vu de ce que j’ai lu, je dois m’attendre a des complications pour valider ma résiliation … vivement que ça cesse.

  8. A quand Docsis 3 pour de vrai ?

  9. Du côté de Cablecom, ils parlent du printemps 2009.

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives