Un faux débat? Vraiment M. Neuhaus?

Suite à la décision de l’UE de réduire drastiquement les frais de roaming à l’intérieur des 27 pays membres, le porte parole de Swisscom Christian Neuhaus déclarait clairement mercredi soir sur les ondes de Forum sur La Première que c’était un faux débat. Ceci du fait que Swisscom appliquerait depuis 2006 déjà des tarifs dans la limite ou voir plus bas que les prix exigés par l’UE.

Vu que Monsieur Neuhaus semble avoir une connaissance très limité des tarifs appliqués par son entreprise voici un exemple avec la France.

– Un résident de l’UE en visite en France qui reçoit un appel payera au maximum 24 ct d’€ soit 40 ct (32 ct dès 2009)
– Un client NATEL® easy liberty: 1 franc (60 ct de différence)
– Un client NATEL® swiss liberty : 60 ct (20 ct de différence)
– Un client NATEL® swiss liberty avec option Euro-Passeport: 60 ct (20 ct de différence)

– Un résident de l’UE en visite en France qui passe un appel vers son pays payera au maximum 49 ct d’€ soit 81 ct (71 ct dès 2009)
– Un client NATEL® easy liberty: 2 francs (1,19 de différence)
– Un client NATEL® swiss liberty : 1.50 franc (69 ct de différence)
– Un client NATEL® swiss liberty avec option Euro-Passeport: 1,60 la première minute, 60 ct dès la seconde.

Sans même parler du fait que les tarifs en Europe seront appliqués systèmatiquement à tous les clients sans que ce dernier doit en faire une quelconque demande. Je doute que les clients Swisscom qui s’inscrivent à Euro-Passeport soient majoritaires!

En conclusion, avant de raconter des bétises à la radio et de parler de faux débats, M. Neuhaus ferait mieux de regarder un peu mieux les tarifs en vigueur chez son employeur.

Billets similaires:

Tags: ,

Répondre

Créez en moins d'une minute votre avatar personnel sur gravatar.com.

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


 

Traduction

Archives