Fibre optique: Swisscom collabore à nouveau ponctuellement avec ftth fr

Au tout début de l’année 2017, Swisscom se retirait du partenariat signé en 2009 avec le Groupe E et le canton de Fribourg. Les évolutions technologiques tant au niveau du réseau cuivre de Swisscom que des réseaux coax des câblo-opérateurs mettaient un terme à l’ambition louable du canton de Fribourg de déployer la fibre dans chaque habituation du canton. Non seulement ce n’était pas financièrement tenable mais surtout, les consommateurs ne peuvent pas patienter 10 ou 20 ans avant de voir le réseau adapté à leurs besoins.

Dans mon billet de 2017 que je vous invite à relire, j’expliquais non seulement en détails pourquoi la rupture entre Swisscom et ftth fr était inévitable mais je me demandais également ce qui se passera lorsque tôt ou tard Swisscom devra passer au FTTH? Alors que la modernisation du réseau Swisscom vers le FTTS et le FTTB ne sera terminée que d’ici un ou deux ans, je n’aurais vraiment pas imaginé que Swisscom et ftth fr se retrouvent si vite autour de la table.

Mobile: Sunrise domine très largement le déploiement de la 5G

Avec 310 localités desservies en 5G pour au moins 80% de la population, Sunrise domine très largement le déploiement de la 5G; Swisscom est très loin derrière et Salt inexistant. Une carte de couverture avec le moteur de recherche d’adresses ainsi que la liste des localités est disponible sur le site web de Sunrise.

Pour le moment Sunrise étend la 5G uniquement sur la gamme de fréquences de 3,5 GHz avec un débit pouvant atteindre 2 Gbit/s. Selon l’opérateur, non seulement les gammes 700 MHz à 2600 MHz n’offrent pas des vitesses beaucoup plus rapides que la 4G+ et les appareils compatibles peu nombreux. Par contre, elles auraient l’avantage d’apporter une couverture plus large.

Les tests de débit effectués par les clients via l’application Sunrise Réseau Mobile démontrent que les clients utilisant la 5G surfent avec un débit moyen de plusieurs centaines de mégabits par seconde (Mbit/s), soit dix fois plus vite qu’avec la 4G avec des temps de latence environ 2,5 fois plus courts.

Internet: les 10 Mbits/sec du service universel en vigueur dès 2020


En mars 2018, le Parlement acceptait une motion demandant de faire passer la vitesse minimale pour surfer sur Internet de 3 à 10 Mbits/sec ( 0.3 à 1 Mbit/s. pour l’upload). Le Conseil fédéral annonçait hier que la modification interviendra au 1er janvier 2020. Pour rendre cette augmentation techniquement possible, Swisscom équipe actuellement toutes les communes du pays en FTTS.

Avec le recul on constate donc que l’acceptation de cette motion a grandement rendu service aux habitants des zones mal desservies (la plupart du temps sans téléréseau). Sans ces pressions politiques, il y a fort à parier que Swisscom aurait d’abord favorisé le déploiement des zones déjà très concurrentielles en misant sur le FTTH. Habitant dans une zone desservie uniquement par le réseau Swisscom je suis d’ailleurs bien placé pour pouvoir en parler (voir illustration ci-joint qui concerne mon raccordement). Même au sommet de ma montagne j’aurai dès l’an prochain plus de 300 Mbit/s 🙂

Actuellement, selon les chiffres de Swisscom, plus de 70% de tous les logements et commerces bénéficient d’une connexion haut débit supérieure à 80 Mbit/s, et 43% à plus de 200 Mbit/s. D’ici fin 2021, le minimum de 80 Mbit/s atteindra 90% des ménages.

© pm (c)

Fibre optique: SEIC-Télédis ne chôme pas!

Avec 160 collaborateurs et plus de 30’000 clients répartis sur 50 communes entre le Valais central et la Riviera, le Groupe SEIC-Télédis est le premier distributeur valaisan des produits net+ et BLI BLA BLO. Côté réseau cela fait plus de 20 ans que SEIC-Télédis mise sur la fibre optique non seulement en plaine mais également dans les villages des vallées latérales. Depuis 2010, 7 millions par an ont été investis dans le réseau dont 4 millions pour le FTTB (soit la fibre jusqu’au pied des bâtiments).

Si tous les nouveaux immeubles sont raccordés en FTTH (fibre jusqu’à l’appartement), même les clients raccordés jusqu’au pied de l’immeuble (FTTB) profitent de la fibre optique: « En combinaison avec notre réseau coaxial, cela nous permet de garantir à tous nos abonnés, selon leurs besoins, une connexion ultra haut débit jusqu’à 500 Mbits/s, qu’ils résident à Monthey, Morgins ou La Tzoumaz.», explique Joël Duc, responsable du département Télécom. Rien qu’en 2019, ce ne sont pas moins de 100 kilomètres de câbles fibre optique qui auront été déployés.

D’ici fin 2020, tous les bâtiments du réseau SEIC-Télédis seront raccordés en fibre optique. Cela concerne par exemple Blonay, Aigle, Bex, Villars-sur-Ollon, Port-Valais, Les Evouettes, Villeneuve et St-Pierre-de-Clages.

Nouvel abonnement mobile: Sunrise lance yallo swype

Sunrise annonce ce matin le lancement en première suisse d’un abonnement mobile fonctionnant uniquement via une app; de plus, swype fonctionne entièrement avec le Cloud sur la base d’Amazon Web Services (AWS). L’objectif de Sunrise est de proposer « un service simple et illimité à un prix abordable – le tout avec un aspect novateur et intuitif. »

Côté tarifs, swype fait dans la simplicité avec deux possibilités et une option. Le client choisit d’abord si il désire une facturation par jour (2.-) ou par mois (39.-) payable d’avance par Twint ou carte de crédit; selon ses besoins il peut également pour 3 francs bénéficier des mêmes prestations dans 25 pays ainsi que les appels de la Suisse vers l’étranger. En cas de questions ou de problème, tout se règle au travers d’une conversation via WhatsApp activable directement dans l’application.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 4553 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2442 billets (0.54 par jour)
- 16311 commentaires (3.58 par jour)