• L’initiative Pro Service Public met le service universel en danger
  • Swisscom leader dans les shops, Sunrise à la traîne
  • Salt limite la casse en 2015 et vise le réseau fixe
  • Nouveau Business Parc Swisscom à Sion
  • Internet fixe plus rapide grâce au mobile chez Swisscom

Salt se positionne toujours comme l’opérateur le plus avantageux!

Salt annonce ce matin un remaniement de ses abonnements PLUS avec une offre plus large et du roaming inclu pour l’abonnement le plus courant.

Après des promotions à n’en plus finir on attendait depuis avec impatience des changements dans les offres de Salt. C’est maintenant chose faite!

Les abonnements PLUS se déclinent dès à présent en cinq variantes différentes. Pour les petits consommateurs, l’offre Start offre l’illimité vers le réseau Salt et 30 minutes vers les autres réseaux ainsi que 1,5 Go en 4G. L’offre Basic est très intéressante avec l’illimité et 3 Go d’Internet pour 39 francs par mois, c’est nettement moins cher que la concurrence. Quant à l’abonnement Swiss, jusqu’à présent le plus courant, il y a en plus 60 minutes d’appels vers l’UE et 200 Mo par mois d’Internet en Europe. A mon avis, l’offre Basic est largement suffisante pour une très grande majorité de clients. Une fois le volume de data atteint il est possible de continuer à sufer en 56K ou alors d’acheter un Go pour 15 francs. L’abonnement Europe coûte 89 francs en illimité vers l’Europe et les USA ainsi que 1 Go par mois en Europe.

Pour les moins de 30 ans, l’abonnement Basic revient à 25 francs avec appels MMS/SMS illimité et 3 Go d’Internet pour 25 francs. Le plan Swiss avec le data 100% illimité et 200 Mo par mois en Europe revient lui à 49 francs par mois. Des prix spéciaux sont toujours également proposés aux plus de 65 ans.

On constate donc aujourd’hui que même en dehors des promotions, Salt se positionne très clairement comme l’opérateur le plus agressif au niveau des prix. 1,30 CHF par jour pour communiquer sans limite et surfer sur le Net en 4G non bridée jusqu’à 3 Go par mois, c’est un prix dont ont aurait même pas osé imaginer il n’y a que quelques années!

Salt reste cependant cher en roaming surtout en Data en dehors des volumes prévus par les abonnements. Le Go coûte en Europe en effet 100 francs, c’est 4 fois plus que chez Sunrise par exemple. A noter également un truc assez bizarre c’est nouveautés ne sont valables QUE pour les nouveaux contrats; typiquement les clients existants de l’abo Swiss n’ont pas droit au roaming compris par exemple… Avec des trucs pareils faut pas s’étonner que ça gueule de tous les côtés.

© pascal martin (c)

Paiement mobile: Twint et Paymit fusionnent!

C’était dans l’air depuis quelques semaines mais c’est aujourd’hui confirmé officiellement; une solution de paiement mobile commune pour la Suisse a été décidée. La fusion des deux systèmes actuels (Paymit et TWINT) s’effectuera au cours de l’automne 2016. Le nouveau système, qui adoptera la marque «TWINT», fera l’objet d’un rebranding complet.

La nouvelle plateforme sera ouverte à tous les autres acteurs du marché, suisses ou étrangers. Elle sera utilisable sur tous les canaux, à la caisse des magasins, dans l’e-commerce, dans les applis, aux distributeurs automatiques ainsi qu’entre personnes. Gros avantage, l’utilisateur pourra choisir la manière dont il souhaite effectuer son paiement mobile. En effet, la nouvelle solution de paiement acceptera aussi bien le rattachement à un compte bancaire qu’à une carte de crédit ou prépayée que le rechargement par prépaiement (Prepaid). Pour les commerçants, il sera possible d’intégrer des cartes clients/fidélité ou encore des bons de rabais.

Mobile: L’incidence de la pub sur votre forfait data

Sur de très nombreux sites Internet la pub est une vraie plaie. Qui ne s’est jamais énervé devant la lenteur de chargement d’une page à cause de la multitude de publicités? Sur son smartphone c’est pire puisque souvent il est presque impossible de lire un article sans cliquer involontairement sur une pub. Sans même parler de leur impact sur les batteries. L’énorme succès des bloqueurs de publicité n’est donc certainement pas un hasard et pas sûr que de bloquer l’accès aux sites à ceux qui utilisent des bloqueurs soit très efficace au final.

En plus de l’expérience utilisateur détestable sur les sites avec trop de publicités il y a un autre aspect qui me semble important de relever. Cette pub coûte très très cher aux consommateurs. Plusieurs études estiment que plus de la moitié des donneés mobiles sont utilisées pour la publicité, sur certains sites cette proportion augmente même à près de 80%.

Appels indésirables: les solutions techniques existent depuis longtemps!

La semaine dernière, l’Alliance des organisations de consommateurs (FRC, SKS et ACSI) publiait un communiqué de presse indiquant que Sunrise, Swisscom et UPC Cablecom cherchaient un remède contre les appels indésirables. Swisscom devrait pouvoir proposer une solution d’ici la fin de l’année alors que Sunrise et UPC devrait pouvoir le faire d’ici 12 mois.

Toujours selon le communiqué, cette mise en oeuvre résulte de l’organisation d’une table ronde l’automne dernier à laquelle ont participé entre autres l’OFCOM, Net+, Salt, Sunrise, Swisscom, UPC Cablecom, VTX, etc

Sport à la TV: la Comco sanctionne Swisscom d’une amende de 71 millions de francs

La Commission de la concurrence (COMCO) sanctionne Swisscom avec une amende de CHF 71’818’517.- La Commission estime que le géant bleu occupe une position dominante dans le domaine de la diffusion en direct.

Selon la Commission, Swisscom a abusé de cette position dominante à plus d’un titre. C’est ainsi que Swisscom a refusé toute offre à certains concurrents pour la diffusion sportive en direct sur leurs plateformes. A d’autres concurrents comme Cablecom, Swisscom n’a octroyé qu’un accès réduit aux contenus sportifs. De plus et à l’inverse de Swisscom, les concurrents ne pouvaient proposer des contenus sportifs à leurs clients que sous forme liée au bouquet de base de Teleclub.

De son côté Swisscom réfute bien entendu les reproches et annonce un recours au Tribunal administratif fédéral et voire même si nécessaire auprès du Tribunal fédéral. L’attribution des droits de retransmission de contenus sportifs sont attribués périodiquement dans le cadre d’une procédure ouverte à laquelle participent ou peuvent participer également d’autres parties intéressées, notamment des câblo-opérateurs. Les exclusivités sont donc logiques.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 3288 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2289 billets (0.7 par jour)
- 14843 commentaires (4.51 par jour)