• Vente d’Orange Suisse: L’arrivée de Xavier Niel fait beaucoup de bruit!
  • Swisscom, Sunrise et Orange au coude à coude au test Connect 2014
  • Et si Vodafone s’emparait de Liberty Global?
  • Orange paie cash ses problèmes informatiques
  • Mobile: plus que jamais la guerre fait rage!

Marché plus ouvert que jamais avec l’entrée en bourse de Sunrise

Moins d’un mois après la nouvelle du rachat d’Orange Suisse par Xavier Niel, Sunrise annonce ce matin son entrée à la bourse suisse d’ici l’été. Cette annonce n’est pas une surprise puisque depuis le rachat à TDC, CVC a toujours présenté une éventuelle entrée en bourse comme une opportunité. Si cette décision intervient maintenant, c’est avant tout parce que Sunrise est dans un trend très positif; dans le communiqué de presse de ce jour, l’opérateur détaille et redétaille d’ailleurs les excellents résultats des 2e et 3e trimestres de 2014 avec une augmentation importante du chiffre d’affaire; il ne fait aucun doute non plus que les chiffres du dernier trimestre ne pourront que eux aussi être très bons. La situation actuelle est donc très favorable pour attirer les investisseurs.

Cette entrée en bourse permettra avant tout à Sunrise de réduire considérablement ses dettes qui sont aujourd’hui très importantes. L’opérateur profitera ainsi de taux d’intérêts nettement plus avantageux et les montants dévolus jusqu’à présent au remboursement des prêts pourront être utilisés pour les investissements à venir.

Fibre optique: Sunrise tisse sa toile, aussi en Romandie

Le déploiement des offres sur les réseaux de fibre optique avance lentement mais sûrement chez Sunrise. Si cela ne peut qu’être bénéfique pour les consommateurs, ce sont surtout les entreprises électriques qui doivent pousser un ouf de soulagement. Le modèle économique des réseaux à 4 fibres mis en place grâce aux partenariats entre les entreprises électriques et Swisscom sous l’égide de l’OFCOM ne peut en effet que fonctionner si le réseau est utilisé de façon plus ou moins égale entre Swisscom et les électriciens. A ce propos c’est d’ailleurs assez intéressant de lire encore aujourd’hui dans les médias des âneries du genre « pourquoi tel ou tel opérateur ne construit pas son propre réseau de fibre? » :-)

Si cette semaine Sunrise pouvait annoncer la signature d’un accord à Bâle cela bouge aussi au niveau de la Romandie. L’annonce de la disponibilité de produits FTTH de Sunrise sur le réseau fribourgeois du Groupe E devrait en effet être annoncé prochainement. Encore une fois, on ne peut que saluer la vision des Fribourgeois tant au niveau de la stratégie de déploiement (ville et campagne) qu’au niveau de la concurrence sur les services (création de Net+ Fribourg). Les consommateurs fribourgeois ont donc de quoi se réjouir.

Tout simplement MERCI et portez-vous bien!

Voilà encore une année bien riche qui se termine. Si je n’aime pas trop les rétrospectives et regarder en arrière, il y a quand même quelque chose que je dois absolument faire en ce dernier jour de l’année; c’est de vous adresser un tout grand MERCI. Sans vous rien ne serait possible et ce site n’existerait même pas.

Bien au delà des articles plus ou moins intéressants que j’ai l’occasion d’écrire, scal.ch est avant tout pour moi une magnifique plateforme de rencontres, d’échanges et de confrontations d’idées. Bref du 100% plaisir.

Passé-présent: le rachat d’Orange par Xavier Niel

Lors du rachat d’Orange par APAX, Loïc Delacour du Matin avait décroché un entretien avec Xavier Niel. Ses propos de l’époque sont très instructifs et méritent qu’on s’y arrête quelques instants.

Vous venez de casser les prix en France. Vous étiez dans la course pour racheter Orange Suisse. Auriez-vous mis la même pression sur le marché suisse?

-C’est notre marque de fabrique. … Si nous avions pu racheter Orange Suisse, nous aurions donc mis exactement la même pression.

Vous avez des liens avec Orange France puisque vous allez utiliser son réseau 3G. Ce n’était pas suffisant pour les convaincre de vous vendre leur filiale suisse?

- Non, le problème c’est que le prix proposé par ceux qui ont remporté la mise était trop élevé par rapport à notre offre. Mais cela veut aussi dire que, vu la somme investie par le gagnant, les tarifs d’Orange ne risquent pas de baisser. Je pense que les deux autres acheteurs potentiels auraient été de bien meilleurs opérateurs pour les clients. Après, c’est peut-être l’amertume qui me fait dire cela.

Vente d’Orange Suisse: L’arrivée de Xavier Niel fait beaucoup de bruit!

Au delà du fait que Orange va changer une nouvelle fois de mains, c’est surtout le nom de l’acheteur qui frappe les esprits. Il faut dire que Xavier Niel avec ses attaques et ses petites phrases assassines est le client idéal pour les médias. Du côté des consommateurs, en Romandie surtout, Xavier Niel aussi focalise et avec raison vu ce qu’il a entrepris en France pour entrer sur le marché du mobile.

La grande question, et on en revient à ce que j’écrivais hier, est de savoir ce qu’il pourra réellement faire. Dans la situation actuelle vraiment pas grand chose; il se retrouve avec un opérateur sans backbone et par conséquent totalement dépendant de ses concurrents pour relier ses antennes sans même parler du fait qu’aujourd’hui tout se joue sur les offres en pack. Autre point épineux, depuis 15 ans, Orange a énormément misé sur une marque qui va disparaître du paysage helvétique. A moins de ne vouloir plus rien investir et uniquement récolter des bénéfices à court terme, difficile d’imaginer comment Xavier Niel pourra venir faire sa révolution et sauver tous les pauvres pigeons que nous sommes, pour reprendre ses propres termes. Personnellement je suis persuadé comme je l’écrivais hier qu’il a un plan bien précis pour se faire un place de choix en Suisse.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 2799 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2198 billets (0.79 par jour)
- 13789 commentaires (4.93 par jour)