• Rachat d’UPC Suisse par Sunrise: analyse et commentaires
  • Avec InOne mobile go Swisscom supprime le roaming et donne un sacré coup de sac sur le marché!
  • Réseau: le déploiement du FTTH est au point mort. Et maintenant?
  • Replay TV: le consommateur n’a pas à payer deux fois!
  • Swisscom – Sunrise – UPC – Téléréseaux: tout ce que révèlent les chiffres des deux dernières années

UPC toujours agressif sur le mobile!

On a déjà eu l’occasion d’en parler, alors que chez Swisscom et surtout chez Sunrise les prix des abonnements haut de gamme restent très chers, les opérateurs tentent avant tout de piquer des clients à leurs concurrents aux travers de promotions et autres actions. Que ce soit sur le réseau Sunrise avec par exemple Yallo ou Swisscom avec entre autres Wingo, il y a en permanence des offres spéciales souvent à durée limitée. Et je ne parle même pas de Salt dont les prix catalogue sont non seulement souvent les plus intéressants du marché mais là aussi presque en permanence bradés…

5G: La Suisse est sur le podium mais ce sera difficile d’y rester!

Malgré l’embalement médiatique et politique autour de la 5G, la Confédération et les opérateurs bossent à plein temps pour permettre à la Suisse d’être dans le peloton de tête pour le développement du réseau de l’avenir. Notre pays est en effet actuellement un des plus avancés en Europe et se situe dans le peloton mondial aux côtés de la Corée du Sud, le Japon, les États-Unis et la Chine.

Exemple avec Sunrise qui annonce ce matin comme prévu par sa feuille de route avoir déjà raccordé plus de 150 localités en 5G. La liste détaillée est disponible ICI. Dans un premier temps une centaine de clients sélectionnés recevront gratuitement une Sunrise Internet Box 5G; les offres commerciales suivront dès que les hotspots et smartphones 5G arriveront sur le marché. Sunrise équipe d’abord des communes à l’extérieur des grandes agglomérations; ceci pour deux raisons principales. D’abord, il s’agit de zones où le réseau fixe est peu performant, le mobile permet dans ces cas aux clients de bénéficier de débits nettement plus élevés que sur le réseau fixe. Ensuite, c’est aussi dans ces mêmes zones que les limites imposées par l’ORNI ne sont pas encore au maximum, les antennes existantes peuvent donc être équipées en 5G alors qu’en ville la capacité maximale est dans la plupart des cas déjà atteinte.

Mobile: A quoi joue la FRC avec la 5G?

On apprenait hier dans un tweet que tout comme plusieurs sections des Verts en Romandie, la FRC a demandé aux opérateurs d’attendre les résultats du groupe de travail pour déployer la 5G. L’emballement médiatique et maintenant politique autour de la 5G devient de plus en plus ridicule. Les gammes de fréquences supplémentaires vendues par la Confédération en début d’année de 700 MHz à 3800 MHz sont identiques à celles utilisées par la 3G et la 4G. Même si la 5G est une nouvelle technologie, d’un point vue électromagnétique vu les gammes de fréquences utilisées il n’y absolument rien de nouveau par rapport à aujourd’hui. Et rien ne changera avant quelques années, puisque notre pays ne compte pas pour le moment attribuer les fréquences millimétriques (au dessus de 6 GHz).

TV: Gros chamboulements en vue dans la diffusion du sport!

Le rachat d’UPC par Sunrise aura obligatoirement des conséquences sur la diffusion du sport. A l’heure où UPC et les téléréseaux partenaires regrettent amèrement de s’être lancés dans l’aventure My Sports on peut se demander ce qui se passera si le rachat d’UPC par Sunrise est avalisé. A mon avis, tout laisse supposer que la bataille pour les droits sportifs diminuera à l’avenir. Voici pourquoi:

Tout d’abord, si la force de frappe de la nouvelle entité sera plus puissante au niveau national c’est tout le contraire au niveau international puisque qu’elle ne pourra plus compter sur le soutien de Liberty Global, leader mondial de la télévision par câble et satellite. De ce point de vue il s’agit rien d’autre que d’un affaiblissement par rapport à la situation actuelle.

Rachat d’UPC Suisse par Sunrise: analyse et commentaires

Si une consolidation du marché suisse des télécoms était attendue depuis près de 10 ans (le refus du rachat de Sunrise par France Telecom date de 2010) personne il y a quelques mois encore n’aurait misé quatre sous sur ce cas de figure. Tout d’abord, lorsqu’on parlait de fusions ou d’acquisitions, c’était toujours le nom d’Orange puis de Salt qui revenait sur la table. Ensuite, lorsque le nom d’UPC était évoqué c’est avant tout pour savoir qui allait être mangé par Liberty Global et certainement pas le contraire!

D’un point de vue économique ce rachat fait sens c’est sûr! Même si techniquement le monde des telcos et des câblos sont très éloignés il ne fait aucun doute qu’ils ne feront tôt ou tard plus qu’un. Si mettre Sunrise et UPC ensemble sera techniquement un énorme défi et qu’à court terme Swisscom risque même d’en profiter ce sera une autre histoire par la suite. Si bien souvent on pouvait comparer le marché des télécoms suisse à David contre Goliath, le géant né aujourd’hui changera la donne.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 4346 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2429 billets (0.56 par jour)
- 16254 commentaires (3.74 par jour)