scal.ch | swiss telecom news

 

  • Fibre optique: la Suisse bien placée mais attention danger!
  • Déjà plus de 2000 clients pour Net+ Mobile!
  • Guerre des prix: négocier chaque résiliation plutôt que de baisser les tarifs
  • Salt donne un sacré coup de pied dans la fourmilière!
  • Nouveaux abonnements et roaming: Sunrise surprend plutôt en bien!

Résultats T2/18: la situation devient toujours plus préoccupante pour UPC

UPC annonce ce matin de très mauvais résultats! Mis à part en téléphonie mobile le plus gros câblo-opérateur du pays perd chaque trimestre un peu plus de clients.

Il suffit de regarder les chiffres de l’Internet pour se rendre compte de la situation. Alors que sur un an UPC perd 27’500 clients soit 3,65% de ses clients, rien qu’au dernier trimestre la perte de clients est presque deux fois plus rapide avec 13’100 abonnés perdus.

En ce qui concerne la télévision, le coeur de métier d’UPC les chiffres sont encore plus édifiants, presque 100’000 clients de moins (-8% du nombre total) dont 35’600 durant le seul dernier trimestre! Ces chiffres sont d’autant plus alarmants qu’UPC misait beaucoup sur le lancement de MySports pour se refaire une santé et augmenter son nombre d’abonnés.

Réseau fixe: Meilleur service à la clientèle pour Salt

Le magazine allemand Connect a testé dans son dernier numéro la qualité des services à la clientèle des principaux opérateurs fixes en Allemagne, Autriche et Suisse.

Dans notre pays c’est Salt qui se place en tête avec 451 points sur 500 devant UPC et Sunrise alors que Swisscom ferme la marche avec 414 points.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Salt qui se bat depuis plusieurs mois pour corriger une image quelque peu malmenée ces dernières années.

Changement de CEO chez UPC Suisse

Dès le 1er septembre prochain, Severina Pascu (45 ans), anciennement Chief Operating Officer de UPC Suisse succèdera à Eric Tveter (59) qui endossera le rôle de Chairman pour UPC Suisse et sera maintenant responsable des affaires de Liberty Global pour l’Europe centrale et de l’Est (CEE).

Severina Pascu a durant les dix dernières années occupé de nombreux postes de direction dans le secteur des télécommunications et a dirigé différentes sociétés de Liberty Global. De par ses activités en tant que COO chez UPC Suisse, elle connaît déjà très bien le secteur suisse des télécommunications; elle sera directement subordonnée à Mike Fries, CEO de Liberty Global, ainsi qu’à Eric Tveter. Après 9 ans à la tête d’UPC Suisse ce dernier sera quant à lui, chargé des affaires dans la région CEE en tant que CEO et sera responsable de la planification stratégique et du Stakeholder Management en tant que Chairman de UPC Suisse.

Mobile: la 5G poussera-t-elle Sunrise et Salt à collaborer?

Si depuis 2014 Sunrise et Salt se partagent leur réseau dans quelques régions comme le Valais par exemple, les zones concernées n’ont pas évolué depuis la phase de test. On peut donc se demander si l’arrivée de la 5G et l’attribution des licences pourrait faire évoluer cette situation. Swisscom, Sunrise et Salt ainsi que d’éventuels nouveaux opérateurs ont jusqu’au 5 octobre prochain pour faire parvenir à l’OFCOM un dossier de candidature dans lequel ils indiquent le nombre maximum de fréquences qu’ils souhaitent obtenir dans chaque bande. L’attribution des licences se déroulera en janvier 2019. Sunrise et Salt pourraient donc par conséquent tout à fait soumissionner ensemble ou au travers d’un consortium.

Fibre optique: la Suisse bien placée mais attention danger!

En matière de haut-débit la Suisse est extrêmement bien placée, l’étude «Broadband Coverage in Europe 2017» de la Commission européenne le confirme d’ailleurs encore une fois. Si l’on considère le nombre de connexions d’une capacité de plus de 100 Mbits/s la Suisse se place en effet avec plus de 98% au deuxième rang européen; seul Malte fait mieux. A titre de comparaison, l’Autriche est à moins de 60%, la France à moins de 40% et l’Italie dépasse à peine les 20%. Si l’on considère uniquement les vrais raccordements FTTH là aussi la Suisse n’est pas mal placée. Avec 29.5% de foyers raccordés, la Suisse se trouve également au-dessus de la moyenne de l’UE (26.8%).

Ces résultats sont dûs avant tout à la guerre avec d’un côté Swisscom et les opérateurs télécoms alternatifs et de l’autre les câblo-opérateurs. Depuis quelques années, cette concurrence a été encore exacerbée par l’arrivée de villes et d’entreprises électriques qui déploient des réseaux entièrement en fibre optique (FTTH). On constate qu’en misant sur la concurrence sur les infrastructures la Suisse a opté pour la meilleure des régulations.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 4095 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2402 billets (0.59 par jour)
- 16021 commentaires (3.91 par jour)