• Replay TV: le consommateur n’a pas à payer deux fois!
  • Swisscom – Sunrise – UPC – Téléréseaux: tout ce que révèlent les chiffres des deux dernières années
  • Fibre optique: la Suisse bien placée mais attention danger!
  • Déjà plus de 2000 clients pour Net+ Mobile!
  • Guerre des prix: négocier chaque résiliation plutôt que de baisser les tarifs

La moitié des communes du pays raccordées au très haut-débit

Les habitants de Saint-Barthélemy dans le canton de Vaud étaient conviés hier ainsi que les médias à fêter l’arrivée de la fibre optique dans le village.

Si d’un point de vue global cet événement peut paraître anodin puisque chaque jour ouvrable une commune du pays est raccordée en FTTS ce n’est pas un hasard si Saint-Barthélemy petit village de 700 habitants a été choisi par Swisscom pour marquer le coup. Il s’agit en effet de la plus petite municipalité du Canton de Vaud mais également de la 1111ème Commune du pays dont le réseau a été modernisé, cela représente donc près de la moitié de toutes les communes du pays.

QoQa présente son traditionnel abonnement mobile

C’est devenu une habitude, toujours au taquet l’équipe de qoqa.ch proposera ce soir dès minuit un abonnement mobile Sunrise à prix cassé.

Pour 55 francs par mois, les clients Qoqa profiteront d’un abonnement tout illimité en Suisse sur le réseau Sunrise avec en prime les appels vers, dans et entre 46 pays ainsi que 4Go de données Internet chaque mois dans ces mêmes pays. De plus, une 2e carte SIM utilisable tant pour surfer ou téléphoner sur un second appareil est comprise dans le prix de 55 francs (mais non utilisable dans un hotspot WiFi).

Même si depuis quelques années tous les opérateurs proposent de mutiples offres, promotions, etc, cet abonnement reste hyper attractif. D’autant plus que le réseau mobile de Sunrise fait toujours des étincelles.

© pm

LTC: Le déploiement du haut-débit prime sur la pure question du prix dans les villes

A l’heure où les politiciens sont critiqués de toute part et leur indépendance de plus en plus mise en doute on ne peut que se réjouir que la majorité tant des parlementaires que des sénateurs ont décidé de privilégier les consommateurs et le déploiement du haut-débit sur l’ensemble du territoire plutôt que certains intérêts particuliers. En effet, par 22 voix contre 19 et 2 abstentions le Conseil des Etats a suivi le Conseil national en décidant rester dans le cadre actuel concernant l’accès au réseau. C’est d’autant plus réjouissant que cette décision allait à l’encontre de l’avis du Conseil fédéral, de la ComCom, de Monsieur Prix et d’une alliance contre-nature entre tous les opérateurs alternatifs (Sunrise, Salt, etc) et les câblo-opérateurs (UPC, Suissedigital, etc).

La position de Doris Leuthard et du Conseil fédéral est avant tout liée à des pressions extérieures à notre pays (OCDE, etc) qui comparent la Suisse avec des pays sans concurrence sur les infrastructures avec un seul réseau; celle de Monsieur Prix se base malheureusement uniquement sur le prix final sans tenir compte de l’extension du très haut-débit; celle de Stephan Netzle le Président de la ComCom est par contre totalement incompréhensible, pour lui visiblement le très haut-débit tel qu’il est disponible aujourd’hui est largement suffisant.

Entre Swisscom et Sunrise la course à la 5G fait rage

Alors que dans le grand public nombreux sont ceux qui en sont encore au point de se demander à quoi pourra bien servir la 5G et que les électrosensibles font de plus en plus de bruit, les opérateurs, eux, font tout pour ne pas rater le train de la 5G. Si au début du mois Swisscom présentait le premier prototype de smartphone 5G, aujourd’hui c’est Sunrise qui se met en évidence.

Grâce à Huawei et Sunrise, Laax est aujourd’hui le premier domaine skiable du monde disposant d’un réseau 5G. Actuellement, avec la version simple 8×8 des antennes MIMO 3,5 GHz, le débit sur les appareils finaux dépasse une bande passante de 300 Mbit/s. A l’avenir, avec les technologies d’antennes MIMO 32×32 et 64×64, ils disposeront d’une bande passante de plus de 1 Gbit/s.

La colocalisation des sites mobiles s’intensifie avec Cellnex

L’Espagnol Cellnex qui gère plus de 22’000 sites de téléphonie mobile en Europe dont près de 2500 en Suisse au travers de sa filiale Swiss Towers AG annonçait ce matin ses résultats trimestriels.

On apprend dans le communiqué que des opérations de colocalisation des sites Cellnex par Salt ont débuté. Pour rappel, Cellnex avait racheté l’an dernier plus de 2200 mâts d’antennes à Sunrise. L’objectif principal de Cellnex est de pouvoir utiliser au maximum le potentiel de chaque mât. Si dans les zones urbaines avec les limites extrêmement restrictives de l’ORNI la capacité maximale de chaque site est souvent atteinte, ce n’est pas forcément le cas en banlieue et en campagne; dans ces zones, un mât peut être utilisé par plusieurs opérateurs. Sur 350 sites, Cellnex dispose également d’un accord avec Sigfox pour déployer le premier réseau mondial de l’Internet des objets (IoT) en Suisse.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 4216 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2414 billets (0.57 par jour)
- 16081 commentaires (3.81 par jour)