• Swisscom, Sunrise, Fastweb, Vodafone, Telekom Austria: rumeurs et éclairages
  • Le meilleur fournisseur Internet du pays est VTX!
  • Accès aux réseaux: Sunrise touche le jackpot grâce à Swisscom
  • Historique: Orange gagne plus de clients que Swisscom au 2e trimestre!
  • Exclu scal.ch: Sunrise et Orange testent une collaboration sur le réseau
  • NFC: Le smartphone devient porte-monnaie avec Tapit
  • Internet – Télévision: Sunrise relance son offre triple play!
  • La stratégie de CVC dément les rumeurs de fusion Sunrise – Orange
  • Mobile: ALDI Mobile frappe fort!
  • Mobile: la Suisse va au devant de gros problèmes

SIM embarquée Apple: quel impact sur le consommateur?

On en parlait déjà ici en 2010 mais c’est cette fois une réalité. Même si il sera possible de la remplacer par une SIM d’un opérateur, la nouvelle Apple SIM sera pré-installée aux USA et en Grande-Bretagne sur l’iPad Air 2 et l’iPad mini 3. Parmi les avantages mis en avant, on peut relever la possibilité de choisir entre plusieurs opérateurs ou encore plus de simplicité et d’économies lors de séjours à l’étranger.

Même si cette Apple SIM n’est certainement pas encore prête d’arriver en Suisse et concerne pour le moment uniquement l’iPad, il est assez intéressant de lire et d’entendre certains commentaires; grâce à Apple la concurrence serait beaucoup plus grande et les opérateurs ne pourront enfin plus s’en mettre plein les poches comme c’est le cas aujourd’hui. De façon générale, tant qu’il est possible pour le client de choisir si il veut utiliser la carte SIM d’Apple ou une carte SIM opérateur, cela permet effectivement d’offrir plus de concurrence. Mais ne nous trompons pas, Apple (et Google et Cie certainement aussi dans un avenir proche) feront tout pour que les clients utilisent leurs propres SIM en offrant par exemple des services exclusifs, etc. Et si leurs plans fonctionnent les clients n’auront au final plus le choix.

Arrivée de Swiss Mobile: Aldi reste le plus attractif

Cette semaine, Swiss lançait une offre de téléphonie mobile très attractives pour les grands voyageurs en collaboration avec un opérateur britanique. Ayant une semaine plutôt chargée, je n’ai pas pu en parler ici. Par contre j’ai répondu au téléphone à des journalistes alors que je n’avais encore même pas lu le communiqué de presse et visiblement selon Xavier Studer je n’ai pas donné les bonnes réponses. Mea culpa si c’est le cas.

Cependant, même en lisant le communiqué ainsi que les considérations du professionnel Xavier Studer, je persiste à penser que cette offre n’est pas destinée à M. et Mme Tout le Monde et n’est pas du tout avantageuse pour une utilisation en Suisse; je citerais par exemple le prix du Mo à 10 ct sans possibilité de pouvoir souscrire à des packs de données ou encore le fait que tous ceux qui désirent vous appeler doivent composer un +44 basé en Angleterre au tarif qui va avec. La compagnie Swiss mise d’ailleurs certainement sur des revenus importants grâce aux appels entrants.

Démarchage douteux: plainte pénale du SECO contre TalkEasy

Visiblement certaines méthodes fonctionnent toujours aussi bien. En 2009 déjà, je recommandais la méfiance face à la société TalkEasy dont les collaborateurs se faisaient passer pour des employés Swisscom pour placer des contrats. TalkEasy semblait s’attaquer plus particulièrement aux personnes âgées.

Près de cinq ans plus tard, on apprend ce matin que le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) a reçu plusieurs réclamations de personnes se plaignant d’avoir été trompées par cette entreprise.

Swisscom, Sunrise, Fastweb, Vodafone, Telekom Austria: rumeurs et éclairages

Tous les acteurs de la branche le répètent depuis des années: la situation du marché suisse telle qu’on la connait depuis le refus de la fusion Orange/Sunrise n’est pas viable à long terme. Ce n’est donc pas un hasard si très régulièrement des rumeurs de consolidations sortent dans les médias.

Ce matin c’est Xavier Studer qui effleure le sujet. Décorticage.

Fastweb tout d’abord
Il n’y a rien de surprenant si Vodafone (2e au classement mondial des opérateurs mobiles) s’intéresse à Fastweb. En effet depuis quelques années, les opérateurs (quelles que soient leur taille et leur puissance) ont compris qu’ils n’avaient aucun avenir en étant présent uniquement sur un segment (fixe ou mobile) et se consolident pour devenir des opérateurs complets. C’est également pour cette raison qu’en Suisse les rumeurs d’un rachat d’Orange Suisse par upc-cablecom sont très insistantes et qu’en France SFR s’est fait avaler par Numéricable (Altice).

Orange: projet pilote de densification du réseau à Lausanne en collaboration avec Citycable

Orange et Nokia Networks lanceront le mois prochain à Lausanne un projet pilote pour améliorer le réseau mobile d’Orange grâce aux small cells reliés grâce au réseau de fibre optique de Citycable. L’opérateur mobile désire ainsi offrir un service de toute première classe à ses clients.

«Cette initiative témoigne de notre volonté de toujours rechercher de nouveaux moyens pour améliorer nos prestations en général et l’expérience des utilisateurs dans des lieux très fréquentés», indique Frédéric Michaud, Manager Access & IP Engineering chez Orange. Nokia Networks met à disposition sa gamme Flexi Zone small cells pour des stations de base 4G ultra-rapides. Innobridge, société de conseil en innovation, apporte son savoir-faire à l’élaboration du projet pilote et assure la coordination entre toutes les parties prenantes.

 

Traduction

Archives

Partager

Twitter Facebook Mail RSS

Stats

Ce blog est en ligne depuis 2701 jours et comptait le mois dernier 1004 visiteurs uniques par jour, 505 fans sur Facebook et 1298 followers sur Twitter.
Il contient:
- 2171 billets (0.8 par jour)
- 13578 commentaires (5.03 par jour)